Le monde de Fée

mercredi 28 septembre 2016

Ma p'tite tambouille - Les premiers yaourts maison

Depuis quelques temps, j'avais une idée fixe: je voulais faire mes yaourts moi-même.

coconut_yogurt-2

Ça ne devait pas être bien compliqué, et je pourrais plus ou moins les agrémenter à tout ce que j'aime: confiture, spéculos, fruits...

Sauf que le prix (prohibitif) des yaourtière m'a vite fait déchanter. En furetant dans les magasins, je me suis rendue compte que la tendance du DIY était passée par là et avait fait s'envoler les prix (en mode Arianne 5).

Je me suis donc tourné vers le marché de l'occasion. Mon terrain de chasse favori étant les brocantes, je m'attendais à trouver mon bonheur lors d'une de nos escapades dominicales. Mais là encore, j'ai fait chou blanc: la yaourtière semblait être une denrée rare...

470-355-kat_brocante_41

Le problème, c'est que quand j'ai une idée en tête, je ne l'ai pas ailleurs... Je me suis donc mise en quête du Saint Graal sur internet et j'ai trouvé mon bonheur sur LBC pour la modique somme de 10 €.

Au-delà du fait que j'étais vraiment contente d'avoir trouver ma yaourtière et aussi d'avoir fait une excellente affaire, j'ai aussi pris conscience de la valeur des choses. Certes ma petite Berta (c'est son nom), n'est pas toute neuve, elle ne m'a pas été remise dans un carton, elle avait déjà servie, elle n'est pas dernier cri... Mais elle reste une yaourtière tout ce qu'il y a de plus normal (c'est-à-dire qu'elle fait des yaourts!) et la différence de prix est quand même ENORME par rapport au commerce.

Sinon, elle fait aussi de très bon yaourts hein, ils sont dans le frigo après avoir "cuits" toute la nuit. Pour débuter je les ai fait simples, à la vanille. Et j'ai hâte de rentrer ce soir pour en goûter un...

b0d3019b9fb1aa1c5e0912d955194ea2

MA PETITE RECETTE:

- 1 L de lait entier

- 2 gousses de vanille

- 1 yaourt du commerce

- 80 g de sucre

Faire bouillir le lait, avec le sucre et les deux gousses de vanille préalablement ouvertes en deux. Laisser refroidir le lait jusqu'à ce qu'il arrive à température ambiante. Gratter les gousses de vanille et les retirer.

Dans un saladier, fouetter le yaourt du commerce en y ajoutant au fur et à mesure le lait. Repartir la préparation dans les pots. Mettre dans la yaourtière pendant 9 heures, puis laisser reposer au frigo pendant 7 heures avant dégustation!

Tout cela nous a mené à réfléchir sur notre façon de consommer et d'acheter; de nous interroger sur le réflexe d'aller directement en magasin quand nous avions besoin de quelque chose alors que d'autres possibilités parfois plus économiques et en tout cas moins polluantes s'offraient à nous. Je m'égare, mais cette yaourtière, c'est un peu ma prise de conscience consumériste.

Depuis, nous avons aussi fait l'acquisition, et toujours d'occasion, d'un "nouvel" évier pour la cuisine et d'un range-buches qui nous sera bien préieux cet hiver...

Posté par fedou à 16:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


jeudi 22 septembre 2016

Sauter à pieds joints dans l'automne.

128777-Goodbye-Summer-Hello-Autumn

Ça y est nous y sommes, aujourd'hui débute officiellement ma saison préférée: l'automne. Il y a plein de raisons pour aimer cette saison, mais pour moi, elle est synonyme de choses très particulières.

1. La période parfaite pour le tricot.

Autumn Leaves

Qui dit changement de saison, dit forcément changement de garde robe. Les matins se font plus frais et saisissants. Les jours raccourcissent et se refroidissent. Bref, pas de surprise, il est temps de sortir l'artillerie lourde: les gros pulls en laine, les vêtements chauds, les chaussettes... Autant dire que pour celles qui tricotent, c'est purement et simplement le moment de se lâcher. On passe des journées entières sur Raverly à stocker des modèles , comme les écureuils leurs noisettes. On fait des listes interminables de projets à faire, on rêve à tous ceux que l'on pourra porter. L'automne, c'est la saison des possibles.

2e16b17a5631e1babb66b3842a0d672a

C'est aussi le moment de penser aux proches, car finalement Noël n'est plus si loin pour celles qui comptent offrir des cadeaux faits main. La fourmi ouvrière qui sommeille en nous se réveille, prête à faire feu de tout bois: au placard la cigale estivale!

2. Les couleurs de l'automne.

99908111_o

L'automne c'est aussi la saison où tous les sens sont en éveil. La nature nous offre un tableau changeant et en pleine mutation. Les couleurs d'abord. Il suffit de lever le nez (ou de baisser les yeux) lors d'une balade en forêt pour admirer les harmonies de jaunes, oranges, marrons, rouges et verts. Le matin tout est embrumé (et nous aussi), on a l'impression de se déplacer dans de la ouate, tout est plus doux, plus feutré. Et la lumière elle est plus belle, plus forte, plus particulière et commence aussi à devenir plus rare! Alors, on ouvre grands ses mirettes et on en prend pleins les yeux, on se gonfle de beauté, on profite!

3. Le temps du cocooning.

6e72861b15d2cd92f36cc7f435b2603a

L'automne est l'excuse parfaite pour le cocooning. C'est le temps béni des boissons chaudes (et du célébrissime et délicieux Pumpking spice latte de chez St***ucks) à toutes heures: le matin en se levant, l'après-midi pour le réconfort, le soir pour se faire plaisir. Il y a toujours un moments pour sortir son mug préféré et siroter une délicieuse boisson chaude.

C'est aussi la saison qui t'autorise à faire des siestes inopinées tout au long du week-end. On entre lentement dans une période d'hibernation et c'est quand même chouette.

Puisqu’en automne tout s’assombrit, on se crée des ambiances tamisées dès le début d'après-midi : c’est le moment de sortir les guirlandes lumineuses et de disperser des bougies partout dans la maison. 

En plus de la soupe, l'automne est la saison officielle de la comfort food: on cuisine des pommes de terre, des courges, des potimarrons et autres bons petits plats que l'on laisse mijoter des heures durant. 

4. La rentrée littéraire.

9a811aca1fbe38bdaf80be9fbb3d2395

Même si l'on a passé l'âge d'aller à l'école, l'automne reste quand même synonyme de rentrée. Oui, mais une rentrée bien plus sympa: la rentrée littéraire (et musicale). Alors, on file à la bibliothèque faire le plein de BD, de romans, de magazines que l'on lira sous la couette ou vautrée dans le canapé à côté d'un bon feu de cheminée.

5. Le retour des séries.

ambiance-hiver-2-1024x682

Il commence à faire froid pour passer les journées entières dehors. alors, après une belle balade, quoi de mieux que de savourer un bon thé devant les nouvelles séries qui fleurissent à cette période. On a que l'embarras du choix et avec un bon tricot, l'après-midi défile à tout allure.

Posté par fedou à 11:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 19 septembre 2016

Châle Kisses by the sea - Allons voir l'océan

Impossible de résister à l'appel du large...tout comme à l'appel au test pour le nouveau châle de Joji Locatelli! C'est ainsi que je me suis retrouvée à tricoter ce joli châle en fingering. Je n'arrivais pas à croire que je testais pour cette talentueuse designer. Comme quoi, on n'a pas besoin des autres pour se fixer des limites, on y arrive très bien tout seul...

IMG_0153

Ce châle est travaillé à partir du centre, de haut en bas. On fait des augmentations régulières de chaque côté et sur tous les rangs. Le châle grandit donc très vite (et le nombre de mailles aussi CQFD) et adopte une forme de demie-lune très prononcée. Il alterne des bandes de résille, de jersey et de point texturé qui évoluent en même temps que les couleurs.

IMG_0154

La bordure est tricotée en point mousse et se clôture par un rabattage en picots (magnifique, mais interminable!).

Ce que j'ai aimé dans ce châle c'est le fait d'avoir utilisé 3 couleurs sans pour autant devoir avoir en stock 3 écheveaux. Je m'explique. Seule la couleur utilisée pour la bordure requiert plus de 200 mètres de fil, les deux autres ne mangent que 145 mètres. Autant vous dire que mes restes de fils à chaussettes y sont passées. Je suis ravie.

IMG_0152

C'était d'ailleurs un peu la condition que je m'étais fixée à moi-même: "pas d'achat de laine intempestif, regarde d'abord ce qui se cache chez toi". (oui, parfois, mon cerveau essaye de prendre l'ascendant sur mes passions et rarement, mais là c'est le cas, je l'écoute).

Bingo! Deux restes de laine utilisée pour des chaussettes et un écheveau solitaire auquel je ne trouvais pas de projets sont devenus le combo gagnant pour ce châle au nom évocateur.

Le tout donne un châle romantique et vintage, léger mais enveloppant, parfait pour cet été indien.

IMG_0150

châle Kisses by the sea  de Joji Locatelli - laines Pelotes de lune coloris ouragan legori et Cascade yarns Heritage coloris steel et marine - Aiguilles 3.75 mm

Posté par fedou à 17:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 15 septembre 2016

Matin d'automne.

C'est l'heure exquise et matinale
Que rougit un soleil soudain. 
A travers la brume automnale 
Tombent les feuilles du jardin.

Leur chute est lente. Ou peut les suivre 
Du regard en reconnaissant
Le chêne à sa feuille de cuivre, 
L'érable à sa feuille de sang.

Les dernières, les plus rouillées, 
Tombent des branches dépouillées : 
Mais ce n'est pas l'hiver encor.

Une blonde lumière arrose 
La nature, et, dans l'air tout rose,
On croirait qu'il neige de l'or.

(anonyme)

Nous entrons dans ma période préférée, celle des couleurs dorées, des matins frais et des atmosphères calfeutrées... La parfaite saison pour la tricoteuse et passionnée de nature que je suis.

balade

Nous avons mis le jardin au repos en veillant à alimenter le restaurant des oiseaux.

oiseaux

Nous avons rangé la maison qui va devenir notre nid douillet pour la saison.

J'ai sorti mes laines épaisses et douces pour les tricots de saison.

chaussettes

Je me suis préparée et j'attends impatiemment cette belle et douce saison 

Posté par fedou à 11:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 1 septembre 2016

Pull Mailin - Les paillettes, c'est la vie.

IMG_0155

Depuis quelques temps maintenant je lorgnais sur la laine à paillettes, grande star 2016 s'il en est. Tout d'abord, j'avais pensé la tricoter pour un châle, quelque chose de discret, associée à une autre laine plus neutre par exemple.

Mais finalement, au long de mes pérégrinations sur internet, je suis tombée sur une laine Worsted avec non pas des paillettes "traditionnelles" et unies mais avec des fils brillants de différentes couleurs. Il n'en fallait pas plus pour que j'adopte cinq petites pelotes...

J'avais déjà un petit projet parfait pour aller avec cette laine. Mon seul questionnement résidait dans l'effet potentiellement "boule à facettes" de la chose une fois finie.

IMG_0150

Je ne me suis pas démontée. je me suis lancée et je trouve le pull parfaitement à mon goût. Le côté brillant reste somme toute assez discret tout en étant visible, la laine est très douce et a une définition parfaite. Je suis comblée. Cela permettra facilement d'égayer une tenue d'hiver ou d'automne un peu trop triste ou terne.

Quant au pull, c'est un pur plaisir à tricoter. Il est d'une facilité déconcertante, dentelle comprise. Selon moi, il est parfaitement accessible aux débutantes. Bref, encore une fois avec les modèle de cette designeuse, rien à redire.

IMG_0160

Et hop, un nouveau pull dans mon placard pour cet automne / hiver. Parce que dans le fond, en vérité, rien ne compte s'il n'y a pas de paillettes!

IMG_0154

Mailin sweater de Isabell Kraemer - Laine Cascade Yarns Hollywood coloris Midnight blue - Aiguilles 4 mm et 4.5 mm

Posté par fedou à 20:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,