Ce n'est plus vraiment un secret, ma couleur préférée c'est le bleu. Je veux dire par là vraiment toute la palette des bleus: du bleu layette au bleu de la mer de Bretagne en passant par le bleu des Caraïbes sans oublier le bleu roy.

C'est donc tout naturellement que je n'ai pas pu résister à la laine Phil Onde (si déjà ce n'est pas un appel au voyage) couleur indigo la dernière fois que je suis entrée chez Phildar. Une petite recherche plus tard dans mes stocks de modèles et je suis tombée en pamoison devant un petit pull très échancré, tout en jersey endroit et quelques côtes 1/1.

Les explications hyper faciles (en mode guidage GPS) ont fini de me séduire et je me suis lancée dans sa confection... C'est en arrivant aux coutures que je me suis rendu compte que l'encolure arrière bayait un peu (beaucoup même) et que Phiphi préconisait d'y remédier en relevant des mailles. Ok, pas de panique, je n'avais encore jamais eu affaire à ce genre de finitions, mais je n'allais pas me démonter pour si peu. J'ai donc pris mon courage à deux mains (et un crochet) et me suis attelé à cette opération chirurgicale. Il a fallut que je m'y reprenne à deux fois, mais j'y suis arrivée ( et j'en suis trop fière!).

A part cette petite nouveauté, rien de compliqué. Mon étourderie m'a néanmoins obligé à détricoter une bonne partie du pull: j'avais oublié de faire les augmentations pour les manches (ce qui aurait été très embêtant finalement). Ce petit oubli réparé, j'ai filé droit, vitesse grand V et le pull a été terminé en une semaine.

Modèle vintage Phildar (2008) - Laine Phil Onde couleur indigo - aiguilles 7 et 5 - crochet 4