27 décembre 2013

Snood Effie #cadeau de Noël 3

Le lutin de Noël n'avait pas fini son travail. L'atelier a été en pleine effervescence jusqu'au bout du bout du possible. Même si le lutin de Noël a surtout fait les magasins et répondu à des listes très précises, il voulait aussi faire marcher ses petites mains. Ma grande soeur part en Ecosse pour le nouvel an.

IMG_0064

Entre nous, elle va se geler les miquettes mais elle va aussi s'en mettre plein les mirettes. Du coup, une fois son cadeau de Noël emballé, j'ai pas resisté, j'ai voulu prendre soin de son petit cou. Et puis, un snood ça coûtera toujours moins cher que le médecin.

IMG_0067

Bref, j'ai fouillé dans mes stocks de laine d'hiver et je suis tombée sur mon coup de coeur de chez Phildar, la Phil Light. J'ai mélangé deux pelotes, l'une couleur givre (comme ça on est dans l'ambiance), l'autre couleur chantilly. J'ai sorti mon livre d'amour, trouvé un joli petit point très féminin mais assez "serré" pour ne pas laissé passer les courants d'air et voici Effie.

IMG_0071

Un snood tout doux, très féminin et très chaud avec deux portés possibles: long en mode décontracté et double tour en mode "on se gèle sévère". Parfait pour affronter l'hiver écossais quoi (tellement parfait que j'ai failli le garder pour moi).

IMG_0063

Bon, je retourne dans mon atelier, j'ai encore pas mal de pain sur la planche; mais comme le lutin de Noël est hyper sympa: il vous laisse le tuto des "épis torsadés":

Sur un nombre de mailles divisible par 10+2

R1: 2m envers *8m endroit, 2m envers*

R2: 2m endroit *8m envers, 2m endroit*

R3: 2m envers *T4D, T4G, 2m envers*

R4: répéter le R2.

IMG_0072

 

Posté par fedou à 09:03 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,


25 décembre 2013

Joyeux Noël !

noel-1

Petits lutins avez-vous veillé

à ce qu'il n'ait rien oublié ?

Avez-vous pensé aux bonbons, aux sapins ?

Avez-vous mis de la neige sur son chemin ?

Dans sa poche trouvera-t-il le cahier ?

Le grand cahier avec la liste des enfants sages

Et puis, dans un petit, tout petit étui, ses lunettes

Pour lire leur nom la nuit

Alors maintenant ouvrez la porte du garage !

Père Noël partez bien vite et bon voyage !

Posté par fedou à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 décembre 2013

Bonnet Gauthier #cadeau de Noël 2

Cette année, je me suis un peu prise pour la Mère Noël et j'ai adoré ça. Après avoir tricoté le snood Patricia (auquel entre temps j'ai ajouté des mitaines), me voilà partie pour une nouvelle commande: un bonnet.

La commande était très précise. Un jour alors que nous faisions du lèche-vitrines avec ma grande soeur et son chéri, nous voyons de jolis bonnets dans une boutique. Le chéri, qui en recherche un, scrute les modèles...moi les prix.

IMG_0084

Maintenant que je tricote, je trouve ça assez déplacé de vendre des bonnets (pas même fait main) plus de 30 €! C'est là que je m'entends dire: "Tu sais, moi, je t'en tricote un pour moins que ça de bonnet (juste le prix de la pelote); et puis il sera unique et personnalisé selon ton goût !"

Les jours passent et ma grande soeur revient vers moi. Il a fait plein de boutiques et a trouvé le bonnet qui lui plait. Hou, j'ai eu la pression d'un coup!

Elle me tend une photo et me voilà partie  en quête du tuto idéal (en mode Sherlock Holmes du tricot). Le bonnet en lui même avait une construction assez simple: un pompon, des torsades et des côtes. Après avoir soumis plusieurs modèles à l'intéressé, il fut l'élu: le bonnet à torsades de Carofoliz!

IMG_0073

Pour la couleur et la laine, je m'en suis chargée: il voulait du gris très foncé, j'ai choisi une laine Katia Peru (avec de l'alpaca dedans) gris anthracite.

Et puis j'ai pu utilisé ma machine à pompons, que j'ai commandé après les remarques de Aline aux pays des mailles. C'est un engin super ingénieux et bien loin des fastidieux cercles en carton.

IMG_0085

J'avoue, il y a une satisfaction très forte à offrir du fait main, mais à cela s'ajoute une petite pression et une pointe d'angoisse pas désagréables quand le cadeau découle d'une commande d'une personne proche.

J'attends le verdict avec impatience mais j'avoue avec pris un réel plaisir en tricotant son bonnet en me disant que je tricotais pour quelqu'un d'autre, qu'il aurait une vie loin de moi...Je vais vraiment finir par me prendre pour un lutin du Père Noël si ça continue.

IMG_0080

 

Posté par fedou à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 décembre 2013

Cuisine et dépendance...

Ce doit être l'effet "Le meilleur pâtissier", mais en ce moment, le lundi soir, en rentrant du travail, j'ai envie de me mettre derrière les fourneaux et préparer des recettes sucrées.

Pour ce soir, ce sera tarte aux pommes; choix motivé par la quantité industrielle de ce fruit présent dans notre frigo...

IMG_0049

Du coup, j'ai aussi fait de la compote vanillée! Mangez des pommes qu'il disait...

Posté par fedou à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 décembre 2013

Sur le chemin...

Le dimanche je ne fais pas que tricoter.

IMG_0031

Pendant que beaucoup de monde se précipite à la recherche des derniers cadeaux de Noël,

IMG_0042

que les magasins sont bondés,

IMG_0045

qu'on perd du coup un peu l'esprit de Noël qui est de se retrouver,

IMG_0041

nous on en profite pour aller dire bonjour à la nature.

Posté par fedou à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


12 décembre 2013

La vie est un livre

Mis à part le tricot, je passe aussi le plus clair de mon temps à dévorer des livres (parfois je fais les deux en même temps): des romans, des BD, des documentaires, des policiers... Bref, je dévore!

En flanant dans un marché aux puces, je suis tombé sur Le libraire de Régis de Sà Moreira. C'est un petit bijou complètement loufoque et poétique à souhait.

Le libraire n'a pas d'autre nom que celui de sa profession; il vit littéralement dans sa librairie ouverte 24h/24 où se croise le monde entier et même Dieu et la mort. Le libraire boit des tisanes à chaque client qui entre dans sa boutique, il envoit des pages de livre arrachées à ses frère et soeurs qui vivent aux quatres coins du monde. Il a des habitués, dont il connait les habitudes mais pas les noms, des femmes à qui il peut faire l'amour, des enfants qui courent partout, un seul et unique livre de voyage.

Vous n'avez rien compris? Tant mieux, parce que là est tout le secret: c'est un livre sans histoire mais avec des histoires. C'est une allégorie de l'amour, de la mort, des sentiments,à savourer doucement (comme une tisane) pour qu'il ne se termine pas trop vite.

1b644-libraire-regis-moreira-l-1

Le libraire ne pratiquait pas la grossierté mais il avait trouvé d'autres armes qui s'étaient révélées tout aussi efficaces. Ces armes étaient des phrases et ces phrases le libraire les avaient prises dans des méthodes de langues étrangères. Quelles étaient ces langues et comment se disaient ces phrases en ces langues, le libraire n'en avait auncun souvenir parce que c'était uniquement pour leurs phrases qu'il lisait les méthodes de langues étrangères.

Ces phrases sans qu'il sache pourquoi touchaient un point sensible chez le libraire et résonnaient en lui comme peu d'autres. Chacune lui paraissait être une histoire à elle seule.

[...] Et sa préférée parmi toutes: " Il y a beaucoup de choses intéressantes à apprendre sur les icebergs ". Il y avait quelques chose dans cette phrase. Un pouvoir magique qui marchait à tous les coups. [...]

Le libraire essayait parfois d'imaginer la personne qui avait réussi à écrire la phrase sur les icebergs, qui s'était dit dans sa tête " Il y a beaucoup de choses intéressantes à apprendre sur les icebergs ", et qui ensuite l'avait écrit, et qui s'en était servi dans une méthode de langue, parmi d'autres phrases elles aussi magnifiques, mais qui n'avaient sans doute pas le pouvoir de celle-là, bien que le libraire ne les eût pas toutes essayées.

Le libraire n'avait rien contre les icebergs et ne doutait pas qu'il y avaient beaucoup de choses intéressantes à apprendre sur eux comme sur tous les phénomènes naturels, mais penser cette phrase ! Mais l'écrire ! ... Et la dire ! ... Quelle merveille !

Posté par fedou à 13:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 décembre 2013

Noël en papier

Cette année, ce sera notre premier Noël dans notre nouvelle maison à la campagne. On aimerait qu'il neige, pour voir courir les toutous dans le jardin, pour se sentir vraiment en hiver (comme dans les publicités Kinder), pour se retrouver au coin du feu avec juste des bougies, et aussi pour vraiment préparer Noël. C'est d'ailleurs à ça que sert l'Avent, non, à se préparer.

Noël 2013 016

Notre sapin est arrivé à la maison aujourd'hui. Il a poussé chez un agriculteur qui aime les arbres et qui leur parle (c'est vrai de vrai, il dit que du coup ils sont plus verts, "on dit bien que les vaches font du meilleur lait, alors on tente!"). En attendant, il a bien fallu lui préparer une garde-robe à notre futur locataire, on allait pas le laisser tout nu dans le salon.

IMG_0010

J'ai vu fleurir ici et , de jolies décorations à mettre sur le sapin et à faire soi-même... Je me suis bien entraîné d'abord sur du papier brouillon et puis je me suis lancée. A la fin des premiers découpages, j'ai encore tous mes doigts! Une seule petite mise en garde, c'est très addictif comme activité, on risque de se retrouver submerger d'étoiles et autres pampilles.

Noël 2013 017

Je suis assez contente du résultat, ça ne coûte pas bien cher (le prix du papier et de l'impression) mais la satisfaction est totale. Je ne vous cache pas que le sapin est également garni de décorations plus "commerciales", mais j'aime bien penser qu'il a aussi sa petite touche d'originalité, son petit côté unique.

Noël 2013 014

En Avent!

Posté par fedou à 10:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 décembre 2013

Pull bi-matière Aurélie

Dès sa sortie, je me suis précipitée sur Amazon pour me l'offrir. Je veux évidemment parler du livre "Pulls et accessoires au tricot" d'Aurélie Tixier, plus connue sur la blogosphère sous le pseudo de La Poule.

En le feuilletant, j'ai tout de suite voulu tout tricoter, c'est vraiment un très joli livre avec des pièces superbes bien que très simples.

J'ai passé ma commande chez Laine et Tricot, et me suis lancée dans la confection du pull bi-matière. J'ai choisi de tricoter la taille la plus petite car je sais d'expérience que La Poule affectionne particulièrement le style loose.

  P1020281

Néanmoins, la largeur du pull reste conséquente et j'ai donc fait quelques modifications, disons... romanesques ! Si l'ampleur du corps ne m'a pas dérangé, le pull est ainsi très enveloppant ( ma mère a dit: "un peu hippie et fleurs des champs"), au niveau de l'encolure ça baillait sévèrement (en mode: " Tu veux voir ma bretelle de soutif?" Donc, no way). J'ai alors entrepris des diminutions, beaucoup trop de diminutions... Résultat des courses, ma tête ne passait plus, pratique !

P1020286

J'ai pas lâché l'affaire pour autant. J'ai sorti les ciseaux et ai coupé le long de la couture de l'épaule (donc là, bah tu pries qui tu veux pour pas que ton pull se détricote) et j'ai recousu pour laisser un jour que l'on referme, une fois ma grosse tête passée, grâce à deux boutons (que j'ai cousu moi-même, tout arrive). Je l'avoue, c'est du bricolage - bidouillage de pull mais tant que ça tient et que je peux le porter...

P1020285

Pour résumer, Aurélie c'est un pull tout doux en Cascade yarn 220 grise et Ombelle de Fonty écru, une construction plus que simple épicée par l'originalité des deux matières et un basique pour cet hiver.

Posté par fedou à 08:35 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 décembre 2013

Vis ma vie de nonne

Hier soir j'ai été prise d'une crise d'insomnie. C'est très rare chez moi. Si quand j'étais petite il était impossible de me faire faire la sieste, aujourd'hui, même si je me lève tôt toute la semaine (week-end compris), je me couche tôt et fais parfois un petit somme le dimanche après-midi.

Mais hier c'était différent. Je suis en train de finir un pull commencé au début du mois de novembre (d'ailleurs je risque d'être à court de laine, l'angoisse). J'en ai commencé un autre dans la foulée pour ne pas trop penser à ce problème, du coup je n'arrivais pas à prendre la direction de mon lit.

Le soir, j'aime écouter la radio une fois rentrée chez moi, le temps d'accomplir mes tâches quotidiennes, mais le dîner passé, j'apprécie tout autant de m'installer confortablement dans le canapé (parfois avec un tricot sur les genoux) pour regarder la télé.

Grand bien m'a pris hier d'être insomniaque, j'ai pû regarder avec beaucoup de plaisir un super documentaire.

En seconde partie de soirée, sur France 2 était diffusé le reportage "21 jours...au couvent". La journaliste Alexandra Alévêque est partie "expérimenter" le quotidien des soeurs du couvent de l'Abbaye cistercienne de Chambarand, en Isère.

hqdefault

Pendant 21 jours, elle va découvrir tout un monde, avec ses codes et ses difficultés. Pendant 21 jours, elle va vivre aux côtés de celles qu'elle filme. Elle va partager et raconter, à la première personne. Carnet de bord engagé, récit à nu d'une adaptation et d'un apprentissage, ce film documentaire innovant veut saisir la vie au plus près, avec tendresse et bienveillance… Entre confidences des soeurs et vrais moments de partage, l'émission a voulu connaître  cette communauté de femmes à part, mais pourtant si proche de l'Homme (et de Dieu).

02

Au cours de ses 21 jours, il y a plusieurs moments particulièrement étonnants comme le suivi de l'élection du pape François au cours de laquelle les sœurs font des pronostics et papotent comme des copines. Lorsque la fumée blanche sort de la cheminée du Vatican annonçant l'arrivée du nouveau Pape, elles célèbrent l'événement en croquant du chocolat ( "C'est déjà Pâques pour nous"). Ou quand Alexandra craint de "devenir zinzin" à force de silence! 

14

Bien que tout le documentaire m'ait beaucoup touchée, ce sont surtout les conclusions de la journaliste qui m'ont émue. Avant de partir, elle dresse un petit bilan de ces trois semaines en communauté. Elle dit notamment avoir appris le sens de ce silence qui lui faisait tant peur: "On écoute mieux lorsqu'on se tait"; et d'ajouter qu'en arrivant elle trouvait cette manière de vivre bizarre mais qu'elle voit que les soeurs sont heureuses, signe que leur choix est le bon!

timthumb

Le documentaire est encore disponible en replay, je ne peux que vous conseiller de le voir, c'est un petit trésor.

Posté par fedou à 09:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

02 décembre 2013

Le meilleur pâtissier

C'est moi ! Oui, enfin à mon niveau hein : genre biscuits sablés et gâteau au yaourt (celui que tout le monde apprend à faire en maternelle, mais qui est tellement yummy !).Du coup ce soir, en trois coups de cuillère à pot, j'ai fait des gâteaux !

pasticceria 011

Beaucoup de beurre pour les biscuits, et de sucre, du yaourt pour le gâteau, de la farine et du sucre vanillé. Comment dire, d'une simplicité enfantine !

pasticceria 012

Il suffit de suivre la recette !

pasticceria 013

Quelques minutes au four, le temps d'embaumer toute la maison et de faire rentrer l'homme à la maison... Et voilà !

pasticceria 014

En fait, c'était surtout une excuse pour inaugurer mes nouveaux moule et emporte-pièces. Il en faut peu pour me rendre heureuse.

pasticceria 015

Allez, je vais dévorer tout ça devant la télé moi.

Posté par fedou à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,