23 avril 2014

Lady Kina

Je suis dans une période "zéro gaspi" (pourvu que ça dure). J'ai entamé il y a quelques semaines un véritable ménage/tri de printemps dans toutes mes affaires, et cela s'applique également à mon stock de laines. Je voudrais, si j'y arrive, ne plus en acheter tant que je n'aurais pas au moins divisé par deux mon stock. C'est assez ambitieux et cela implique une véritable discipline pour une collectionneuse comme moi. Pour le moment, ce n'est pas trop difficile, j'ai trouvé en effet un projet pour chacune de mes laines. Le tout c'est de ne pas tomber dans le "tricot à tout prix", au risque de tricoter des pièces certes avec des laines en stock mais que je ne porterais pas. Cela perdrait tout son intérêt.

Lady Kina 002Mon premier "mariage" a été celui entre une laine merveilleuse: la Malabrigo Rios (3 écheveaux) et un modèle simplissime et néanmoins très sympa le Lady Kina de Manuela. Je cherchais absolument un modèle sans fioriture qui mette le plus en valeur possible les variations de cette laine splendide. Je cherchais également un vêtement de mi-saison, parfait pour mes petits travaux au jardin. Le Lady Kina est une merveille. Il monte très vite (je l'ai fini en une semaine), il est très facile à réaliser et les indications sont limpides.

Lady Kina 007J'ai néanmoins apporté une petite modification au modèle original. En effet, je me suis découverte une passion insoupçonnée pour les boutonnières. Le modèle initial n'en prévoit qu'une au niveau de l'encolure. Je n'ai pas réussi à m'arrêter et j'en ai fait tout du long. Gilet à manches courtes oui, mais avec des boutons (12 pour être très précise, que j'ai dû coudre moi même. Je voulais emmener mon gilet avec moi lundi de Pâques pour faire de la sous traitance auprès de ma mère, mais il n'était pas sec, il a donc fallu s'y coller).

Lady Kina 001La couleur de la laine est sublime. Elle me fait penser aux iris qui éclosent au printemps dans le jardin de mes parents d'un violet intense aux milles variations. Ce gilet est donc plus que parfait pour mon jardinage.

Et avec ça, j'ai trois écheveaux en moins dans ma malle!

Lady Kina 004

Posté par fedou à 19:19 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


20 avril 2014

Le bon berger

berger brebisMoi, je suis le bon pasteur; je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent,

comme le Père me connait, et que je connais le Père; et je donne ma vie pour mes brebis.

92c07cfe6645ad3c7235932f45dbc2d2JOYEUSES PÂQUES A TOUS !

Posté par fedou à 12:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 avril 2014

Mon petit coin de ciel bleu.

Je ne vous ferais pas l'affront de vous présenter le châle Color affection de Veera. Il en fleurit autant sur la blogosphère que de pâquerettes au printemps. Pourtant, ce n'était pas gagné pour que je le tricote. Il a fallu l'intervention du destin.

A la base, je ne suis pas très châle. Je me pose toujours la question du comment le porter, et puis je préfère les écharpes, les snoods à la limite; mais les châles formaient pour moi une entité obscure quant à leur utilité. C'est que jusqu'à maintenant je n'étais tombée que sur des châles trop courts, pas assez enveloppants, qui du coup se résumaient à de simples chèches. Et pour moi le châle, pour qu'il soit vraiment utile et donc digne d'être tricoté, il fallait qu'il couvre les épaules et les lombaires, qu'il soit chaud, bref, qu'il devienne le compagnon idéal à la maison. Pour le moment donc, je n'avais pas trouvé le bonheur.

Et puis l'Oisivethé a mis en vente des écheveaux de Juno Alice, en fin de stocks et en fin de série aussi. La rareté de ces laines et leur disparition prochaine m'ont poussé à acheter 3 écheveaux dans un camaïeu de bleu splendide. Je m'étais dit que je tricoterai des chaussettes ou bien des objets de déco...

2014-04-12

Et puis une autre acheteuse à parler de se tricoter le color affection. Après un tour sur Ravelry, j'ai enfin trouvé dans ce châle tout ce que j'attendais. Une longueur conséquente, des couleurs à marier et surtout la garantie d'une douceur et d'une chaleur parfaites grâce à la laine.

Color affection 003

Certaines n'ont retenu de ce châle que les rangées interminables de point mousse. Effectivement, niveau point mousse on est servi (les derniers rangs sont interminables...), mais pas gavé. Parce qu'on change de couleur, parce que j'adore les rayures, parce qu'on voit le projet avancer très vite, et parce qu'à partir de la troisième partie on passe à des rangs raccourcis doublés de rayures qui m'ont tenu en haleine comme jamais.

Color affection 005

Ce châle a eu sur moi un réel effet addictif. A chaque fois que je terminais une rayure, il fallait absolument que je poursuive avec la couleur suivante. Une vraie drogue. Je n'ai pas vu le temps passé avec ce projet, je trouve même qu'il s'est terminé trop vite, et je me retrouve les bras ballants, à la recherche d'un nouveau projet qui puisse rivaliser avec ce petit bijou, mon petit coin de ciel bleu.

Color affection 004

Posté par fedou à 14:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 avril 2014

Projets de gilet

J'ai une vie très difficile, faite de véritables choix cornéliens. Ainsi, à l'approche de la fin de mon projet en cours, je furète sur Ravelry à la recherche de mon prochain tricot. Ce sera un gilet, et c'est la seule chose qui soit sûre. Pour le reste, j'hésite...

DSC_5173_NEF_mediumIcefield

IMG_0533__smaller__medium2Grace

IMG_2885_medium2Heathered

JJF-0701_copy_medium2Sullivan

0081_DSC05127_medium2June's favorite cardigan

 

Posté par fedou à 16:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 avril 2014

Rétrospective # 8

Cette rétrospective # 8 est un peu spéciale. Elle n'est pas hebdomadaire mais résumere uniquement le week-end qui vient de passer; et quel week-end mes aïeux!

Alors déjà, j'ai pris de l'âge, c'est la vie et pour le moment je trouve ça chouette. J'ai été gâtée, très gâtée trop gâtée. Mais comme j'adore le suspense, je ne montrerais mes petites merveilles que plus tard.

Surtout, ce week-end, pour mon anniversaire, je suis rentrée en Italie. Je dis toujours "rentrer en Italie", car c'est mon point de départ à moi, là où je finis toujours par revenir. Ces trois jours ont été tout simplement magiques, une suite sans interruption de moments merveilleux, à garder dans la case "supers souvenirs" de mon cerveau. J'ai atterrie samedi en fin d'après-midi, j'ai posé mon petit sac de voyage (dans lequel j'avais planquées mes aiguilles), et les évènements se sont enchaînés.

397551_270221823155787_837248891_n

1560536_597292450362647_1395300496_n

1939781_270220869822549_1524884604_n

10003112_597292407029318_1266668126_n

10170825_597197167038842_1979813087_n

1/ Dîner rapido/presto avec mon oncle et son ami. Échanger les dernières nouvelles depuis Noël, rire, déjà, faire le point.

2/ Partir pour Bergame, ce soir je vais au théâtre assister au spectacle de trois comiques italiens (I Legnanesi). J'en ai pleuré de rire.

2/ Se lever aux aurores (changement d'heure oblige). Retrouver mon oncle et ses amis pour la foire du village. Des sucreries, des petits objets d'artisanat, de la bonne gastronomie montagnarde, des jeux...Le bonheur au soleil. Se demander si tout va rentrer dans mon sac...

3/ Partager le déjeuner avec des gens formidables, se régaler, prendre le temps. Laisser filer les heures.

4/ Retrouver ma Nonna, tricoter à ses côtés et faire un brin de causette, lui raconter ma matinée. Sortir au jardin, pour qu'elle profite elle aussi du soleil printanier.

5/ Finir mon week-end fou par une pause calme et un peu nostalgique. Ne pas dire "au revoir" à ma Nonna, mais juste "à bientôt", comme une promesse que l'on se fait. Prendre l'avion et refermer cette parenthèse de bonheur pur.

Posté par fedou à 10:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,