En cette semaine brumeuse, j'ai finis de tricoter un châle chatoyant pour ma maman. Elle me l'avait demandé il y a de cela 5 mois environ (j'ai honte) et j'ai beaucoup reculé l'échéance car je voyais en ce châle tout le potentiel ennuyeux et interminable de la bête...

IMG_0232

Et, ça n'a pas loupé. En même temps, il ne fallait pas s'étonner: une marée de jersey, quelques trous trous et une dentelle qui se tricote perpendiculairement sur 14 rangs que l'on répète à l'infini...Je crois que vraiment il m'aurait fallu un peu d'alcool! J'ai quand même mis un mois à la finir. Heureusement ma maman est patiente!

Mais j'en suis venue à bout. Tout d'abord parce qu'il est pour ma maman qui avait déjà beaucoup attendu et aussi parce que je déteste détricoter un ouvrage tout simplement parce qu'il m'ennuie.

IMG_0231

Autre petite déception, ma maman voulait un grand châle dans lequel s'emmitouffler mais je le trouve petit... Je pense donc lui en tricoter un autre pour Noël, dans une laine plus épaisse et avec un drapé plus ample!

Ce Merlot est donc un châle très beau mais qui demeure un petit boulet que je suis bien contente d'avoir vu tomber de mes aiguilles!

IMG_0233

Le tricot reste toujours un instant de plaisir pour moi, un moment de détente où je retrouve ma bulle. D'ailleurs, ce que j'aime vraiment c'est le procédé du tricot plus que le résultat final. Je fais d'ailleurs un rêve récurrent, qui m'apaise énormément: je suis assise dans un grand fauteuil (comme celui de Dumbledore) et je tricote une écharpe au point mousse à l'infini... 

 IMG_0237

Châle Merlot de Elise Dupont - Laines Meri'laine coloris champagne et Drops lace (en double) coloris lie de vin (vous le voyez le super lien entre le nom du châle et ceux des laines?) - Aiguilles 4.5 mm