Il y a encore un an, je ne voyais pas l'intérêt de tricoter et même de porter des chaussettes en laine faites à la main. En effet, elles ne sont pas bien chères dans le commerce, et on a l'embarras du choix: on en trouve de toutes les couleurs, de tous les motifs et de toutes les matières. 

Bref, selon moi, il était plus facile d'en acheter que d'en tricoter. Ce que je ne savais pas encore, c'est le  profond sentiment de joie qu'apporte le tricot de chaussettes. Et je te préviens lecteur, une fois que un orteil mis dans l'engrenage, rares sont ceux qui en sont ressortis indemnes.

gratuit-modèle-tricot-chaussettes-homme

La curiosité étant toujours la plus forte chez moi, je me suis donc décidé à commencer une première chaussette. A ce titre, il faut savoir que les techniques sont nombreuses, je ne vais exposer ici que celles que j'utilise et que j'afectionne tout particulièrement.

Tout d'abord, quel que soit le modèle, je tricote toujours mes chaussettes de la tige vers la pointe, c'est-à dire du haut vers les orteils? Plusieurs raisons à cela: Tout d'abord, je n'aime pas du tout la méthode du turkish cast-on ou Judy's magic cast-on que nécessite un montage par les orteils. Je trouve cela fastidieux pour un résultat mitigé. Mon tricot commence donc toujours pas le haut du pied, en côtes 2/1 ou 3/1.

knitted-socks-borders

 La plupart du temps je monte 60 ou 64 mailles en aiguilles 2.5 mm, c'est la combinaison parfaite pour mes chaussettes en taille 38. Pour l'amoureux, qui chausse du 43 je monte 72 mailles en aiguilles 2.75 mm.

Pour le talon, j'ai longtemps utilisé le talon renforcé proposé dans le modèle gratuit des Hermione's every day socks . Je lui ai ensuite préféré le fish-lips kiss heel, que je trouve plus facile à réaliser et mémoriser, sans mailles à relever et nettement plus rapide. Là encore, c'est une question de préférence, chaque tricoteuse ayant ses petits chouchous et ses techniques favorites.

images

Voilà pour le côté techniques; n'hésitez pas à me poser des questions dans les commentaires si vous souhaitiez des approfondissements. Je me ferais une joie de vous aider.

Quels sont alors les avantages de tricoter des chaussettes plutôt que de les acheter?

- Tricoter des chaussettes, c'est rapide: que vous les tricotiez l'une après l'autre ou en même temps sur un même câble, en une semaine l'affaire est réglée.

- Tricoter des chaussettes, ça détend: En effet  en fonction du modèle plus ou moins compliqué que vous allez choisir, du simple jersey au motif le plus ardu, cela reste un profond moment de détente, voire de méditation. On se coupe de tout et on se concentre sur ce petit tube qui grandit.

- Tricoter des chaussettes, c'est pratique: C'est LE projet tout terrain. Petit par son volume, il peut se glisser dans un sac à main, se tricoter dans les transports ou les salle d'attente. Bref, c'est un parfait projet nomade.

- Tricoter des chaussettes, c'est l'assurance d'un cadeau apprécié: J'en ai fait l'expérience à de nombreuses reprises. Les chaussettes offertes sont toujours très appréciées par leur destinataire. Alors pourquoi hésiter.

Et enfin, les chaussettes tricotées sont nettement plus chaudes et résistantes et agréables à porter que celles du commerce et ça, pour moi, c'est vraiment l'argument massue pour être sûre de passer l'hiver les petons au chaud.

Women knitting socks for soldiers 1916

Alors convaincus?