29 décembre 2016

Tolmie sweater - Un peu de lumière

IMG_0232

L'année se termine. J'ai très envie d'ajouter ENFIN, comme un soupir de soulagement. Je crois que c'est la première fois que je ressens de façon si prononcée l'envie, le besoin, de tourner la dernière page de cette année. 2016 n'a pas été toute noire; ce serait exagéré et faux. Elle a su apporter ses moments de grâce et de légèreté. Elle aura néanmoins aussi répandu son lot de tristesses, d'angoisses, d'erreurs et de colères...

IMG_0230

Pourtant, en éternelle optimiste, j'ai voulu la saluer avec un peu de lumière, un soupçon de douceur; lui dire au revoir la tête haute.

Mon petit pull doré sera mon dernier projet de 2016. J'ai pris plaisir à chaque étape de sa réalisation. La couleur de la laine a illuminé ces derniers jours. Je suis vraiment ravie qu'il marque le mot FIN de l'année 2016.

IMG_0231

Tolmie est un pull ample mais féminin, avec un magnifique plastron de losanges qui s'entrecroisent sur toute la longueur du  corps. D'une facilité déconcertante, il reste très addictif grâce au dessin texturé certes, mais aussi à tous les détails que la créatrice a parsemé tout au long de l'ouvrage. 

IMG_0233

Parlons de la laine à présent. C'est elle qui m'a guidé dans mon choix. En rupture de stock et au coloris non reconduit, elle était unique à mes yeux. Je voulais absolument qu'elle reste le point central du projet. Il ne fallait donc rien de trop compliqué, de trop recherché au risque de perdre le regard. Je voulais un pull brut, simple mas saisissant. Je crois que j'ai réussi mon pari.

A l'image de ce pull, je nous souhaite une année 2017 lumineuse, dorée, simple mais saisissante.

IMG_0229

Tolmie sweater de Josée Paquin- Laine Cascade yarns 220 coloris 7823 (gold) - aiguilles 4; 4.5 et 5 mm

Posté par fedou à 12:09 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


25 décembre 2016

 

7093f2774847860091b5b557fab15e5d

Ce sera un petit Noël lumineux,

Un Noël où l'on se sentira heureux,

Ce sera un soir si doux et si beau,

Celui qui nous apportera un cadeau.

Ce sera un Noël de féérie,

Garni de brocatelle et de velours,

Quand chacun recevra l'âme ravie,

Un cadeau en papillote d'amour.

                                                                        -Anonyme-

 

 

 

 

Je vous souhaite un bel et heureux Noël, de scintillantes fêtes de fin d'année et un nouvel an  plein d'espérance, d'amour et de paix.

 

Posté par fedou à 10:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

28 novembre 2016

Châle Merlot - Où il est aussi question d'alcool...

En cette semaine brumeuse, j'ai finis de tricoter un châle chatoyant pour ma maman. Elle me l'avait demandé il y a de cela 5 mois environ (j'ai honte) et j'ai beaucoup reculé l'échéance car je voyais en ce châle tout le potentiel ennuyeux et interminable de la bête...

IMG_0232

Et, ça n'a pas loupé. En même temps, il ne fallait pas s'étonner: une marée de jersey, quelques trous trous et une dentelle qui se tricote perpendiculairement sur 14 rangs que l'on répète à l'infini...Je crois que vraiment il m'aurait fallu un peu d'alcool! J'ai quand même mis un mois à la finir. Heureusement ma maman est patiente!

Mais j'en suis venue à bout. Tout d'abord parce qu'il est pour ma maman qui avait déjà beaucoup attendu et aussi parce que je déteste détricoter un ouvrage tout simplement parce qu'il m'ennuie.

IMG_0231

Autre petite déception, ma maman voulait un grand châle dans lequel s'emmitouffler mais je le trouve petit... Je pense donc lui en tricoter un autre pour Noël, dans une laine plus épaisse et avec un drapé plus ample!

Ce Merlot est donc un châle très beau mais qui demeure un petit boulet que je suis bien contente d'avoir vu tomber de mes aiguilles!

IMG_0233

Le tricot reste toujours un instant de plaisir pour moi, un moment de détente où je retrouve ma bulle. D'ailleurs, ce que j'aime vraiment c'est le procédé du tricot plus que le résultat final. Je fais d'ailleurs un rêve récurrent, qui m'apaise énormément: je suis assise dans un grand fauteuil (comme celui de Dumbledore) et je tricote une écharpe au point mousse à l'infini... 

 IMG_0237

Châle Merlot de Elise Dupont - Laines Meri'laine coloris champagne et Drops lace (en double) coloris lie de vin (vous le voyez le super lien entre le nom du châle et ceux des laines?) - Aiguilles 4.5 mm

 

Posté par fedou à 13:16 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 novembre 2016

Châle Sonay - {Test pour Justyna Lorkowska}

Cette année 2016 m'aura réservé bien des surprises! En effet, après avoir eu la chance de pouvoir tester un châle de Joji Locatelli ( tu peux le voir ici), je remets le couvert avec une autre designeuse de talent: Justyna Lorkowska. Elle avait lancé un appel au test sur Instagram (lieu de perdition...) vers la fin du mois d'octobre pour un châle qu'elle souhaitait proposer pour le mois de novembre.

IMG_0322

Dans ces cas là, que ce soit bien clair, mon cerveau se désolidarise complètement du reste de mon corps; je fonce à tête baissée.  Pourtant, je dois dire que pour cette fois j'ai fait preuve de beaucoup de sang froid! Avant de proposer ma candidature j'ai voulu m'assurer que j'avais: 1/ du temps et 2/ de la laine. 

IMG_0325

Une fois la vérification faite, j'ai envoyé un mail à la designeuse et puis j'ai attendu...Au point que le jour où j'ai reçu une réponse positive de sa part j'avais complètement oublié ce test (oui, je sais, je suis irrécupérable)!

IMG_0323

Bref, Sonay est un gros châle d'hiver, tricoté avec des restes de laines chunky . Un tricot rapide donc, et qui tient bien son rôle de bouillotte. Il est parfait pour les débutantes: du point mousse, quelques jetés et le tour est joué! Pour autant, il n'est pas ennuyeux. En effet, sa construction est très originale. En fait, on tricote le corps et la bordure en même temps, par un système de mailles croisées.

IMG_0329

Je trouve ce système tout simplement génial. Grâce à ça, pas de mailles à relever, beaucoup moins de fil à rentrer et un châle vraiment original. Je n'ai qu'un conseil, FONCEZ!

IMG_0321

 Châle Sonay de Justyna Lorkowska - Laines Cyrano De rerum natura coloris Orage et Cascade Eco + coloris Latte - Aiguilles 5 et 5.5 mm

Posté par fedou à 19:09 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 novembre 2016

Les petites joies de l'hiver.

paysage gelee brume 171205

Ce week-end nous avons changé d'heure. Cette étape marque pour moi la véritable entrée dans l'hiver. Les jours sont désormais moins longs, moins lumineux, la nuit tombe très vite tout comme les températures. A première vue, il n'y a vraiment pas de quoi se réjouir... et pourtant. 

- Les soirées passées au coin du feu.

Ce n'est pas parce qu'il fait froid dehors que l'on ne peut pas réchauffer l'ambiance dans la maison. L'hiver reste encore la meilleure saison pour allumer de grands feux dans la cheminée, des petites bougies dans tous les coins et se créer ainsi une ambiance chaleureuse. On se crée un joli nid douillet où il fait bon révâsser, bouquiner ou regarder les dernières séries à la une. L'hiver c'est aussi le temps où la nature s'endort, se repose, où plus rien ou presque ne bouge. On en profite pour ralentir le rythme.

DevantLaCheminée

 

- Le temps des repas réconfortants et des thés bouillants.

Quoi de mieux qu'une bonne tasse de thé brûlant pour se remettre d'une journée glaciale? Cela fonctionne aussi très bien avec tous les bons repas remonte-moral, et la liste est longue. Le froid puise dans nos réserves d'énergie, plus aucun scrupules donc à les recharger plus que de coutume. Et franchement personne n'est capable de résister à une bonne raclette!

Menus_de_Noel

 

- Les tricots moelleux.

L'hiver est la saison bénie pour la tricoteuse prévoyante. Elle va enfin pouvoir porter les tricots qu'elle a tricoté tout l'été. A nous, chaussettes en laine fantaisie, gros pulls doudous, châle, écharpes, bonnets et moufles! On aurait presque envie qu'il fasse encore plus froid pour avoir une excuse toute trouvée de tricoter encore plus.

file_main_image_11953_1_cocooning_automne_11953_01_1500X1000_cache_1200x630

 

- Les longues nuits passées sous une grosse couette.

Les nuits sont plus longues, alors autant en profiter à fond. Comme les mammifères, on hiberne. Pas de remords à passer le week-end entier sous une bonne couette moelleuse, à faire des grasses matinées gargantuesques...voire à vivre littéralement dans son lit!

ambiance-cocooning

 

- Les fêtes de fin d'année.

Comme leur nom l'indique si bien les fêtes de fin d'année c'est à la fin de l'année. On en profite pour s'émerveiller devant les décorations de Noël, les marchés artisanaux, et tout se qui se rapproche de près ou de loin à ces moments de joie. Pour ma part j'adore Noël! J'aime décorer ma maison, préparer de jolis cadeaux fait main; je ressens un réel bien-être et un vrai bonheur dans cette ambiance festive mais également un peu magique.

decoration-noel-002

 

- Parce que la neige.

Quand il neige, tout le monde râle, parce que les rues sont bloquées, parce que les transports en commun ne fonctionnent plus, parce que c'est pénible pour différentes raison... Mais moi la neige, j'adore. Je perd tous sens des responsabilité et toute dignité et retrouve joyeusement mes 5 ans! Et ça, la neige, c'est pas en été qu'elle tombera!

0302277

 

Posté par fedou à 18:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,


11 octobre 2016

Châle Briochealicious - La définition du moelleux

Moelleux : Doux, qui a une mollesse agréable au toucher. Exemple: un coussin moelleux. Se dit également d'un vin sucré et doux.

[Se dit aussi, et surtout, d'un châle tricoté en point brioche].

IMG_0019

C'est mon coup de coeur de ce mois de septembre. Ce châle immense permet de s'exercer au point brioche (ou fausses côtes anglaises) tout en s'amusant à mixer les couleurs. Il a part ailleurs un toucher incomparable, la main étant littérallement enveloppée, avalée par la laine dès lors que l'on prend ce châle en main. 

IMG_0004

D'ailleurs, à chaque fois que j'évoque le nom de ce point, mon esprit vagabonde et je me retrouve à saliver devant des pâtisseries imaginaires, des montagne de brioches gourmandes, des odeurs fictives de pain chaud... Mais revenons au châle.

IMG_0012

Il se tricote très facilement, une fois que l'on a compris la mécanique du point. En réalité, il n'y a rien de bien compliqué. La meilleure méthode reste celle de se laisser guider tout au long du projet. D'ailleurs, il faut se préparer à un tricot au long court, les rangs atteignant plus de 400 mailles sur la fin.

Néanmoins, il reste très agréable, notamment grâce aux changements de couleurs. Pour ma part, j'ai trouvé dans mon stock un joli dégradé de bleus qui m' ainsi à la fois éviter de racheter de la laine et également de vider un peu mes malles. C'est d'ailleurs ce que j'apprécie tout particulièrement dans ces projets "colorés", même si j'appréhende toujours mon choix dans la coordination et l'agencement des couleurs.

IMG_0007

A ce sujet, et si vous rencontrer un peu le même souci que moi, je ne peux que vous conseiller le livre Tricot couleurs - 20 modèles en couleurs expliqués pas-à-pas de Erika Knight aux Editions Le Temps Apprivoisé. Ce livre est un vrai guide sur l'art d'utiliser la couleur dans le tricot: choix des teintes, recherches des meilleures harmonies, utilisation de différents fils de couleurs, rayures, camaïeux, jacquards...

IMG_0017

Châle Briochealicious de Andrea Mowry - Laines Madelaine et Filibert coloris Liège, Les pelotes de lune sock coloris Orage, Drops Baby Merino coloris 30 et Malabrigo sock coloris Impressionnist Sky - Aiguilles 3.75 mm.

Posté par fedou à 12:47 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 octobre 2016

Ma p'tite tambouille - Le déodorant maison

Si vous avez 5 minutes devant vous (disons 10 le temps de lire cet article et de réunir les ingrédients nécessaires), vous avez amplement le temps de vous transformez en petit chimiste bio et de réaliser votre déodorant avec que du bon dedans.

Depuis quelques temps maintenant, je suis alertée par les cochonneries qui composent les produits les plus simples de notre quotidiens. Le déodorant en fait partie. Certes, dans la société actuelle, aseptisée,neutre, sans odeurs, il n'est pas bon de faire partager ses effluves corporelles... Mais doit-on pour autant s'asperger de toxiques à même la peau? 

C'est d'ailleurs souvent dans ces cas là que l'on découvre qu'avec trois fois rien, on obtient un résultat, plus propre plus sain et moins cher aussi.

IMG_0004

Pour votre nouveau déo maison il vous faut:

- 5 cuillères à soupe d'huile de coco

- 5 gouttes d'huile essentielle de Palmarosa

- 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude

- 3 cuillères à soupe de fécule de maïs (la Maîzena convient parfaitement)

Mélangez le tout, et versez-le dans un récipient à déodorant (j'ai acheté le mien sur le site Aromazone). Laissez le tout au frais, le temps que la préparation se solidifie.

IMG_0005

Et voilà, votre déodorant est prêt, efficace et 100% sans danger pour votre santé!

Pour parler pépettes, l'achat de tous les ingrédients (récipient compris) m'a coûté environ 15€, mais ils vont me permettrent de réaliser plusieurs fois cette recette. De quoi largement amortir l'investissement de départ.

IMG_0006

Alors convaincues?

Posté par fedou à 13:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 septembre 2016

Ma p'tite tambouille - Les premiers yaourts maison

Depuis quelques temps, j'avais une idée fixe: je voulais faire mes yaourts moi-même.

coconut_yogurt-2

Ça ne devait pas être bien compliqué, et je pourrais plus ou moins les agrémenter à tout ce que j'aime: confiture, spéculos, fruits...

Sauf que le prix (prohibitif) des yaourtière m'a vite fait déchanter. En furetant dans les magasins, je me suis rendue compte que la tendance du DIY était passée par là et avait fait s'envoler les prix (en mode Arianne 5).

Je me suis donc tourné vers le marché de l'occasion. Mon terrain de chasse favori étant les brocantes, je m'attendais à trouver mon bonheur lors d'une de nos escapades dominicales. Mais là encore, j'ai fait chou blanc: la yaourtière semblait être une denrée rare...

470-355-kat_brocante_41

Le problème, c'est que quand j'ai une idée en tête, je ne l'ai pas ailleurs... Je me suis donc mise en quête du Saint Graal sur internet et j'ai trouvé mon bonheur sur LBC pour la modique somme de 10 €.

Au-delà du fait que j'étais vraiment contente d'avoir trouver ma yaourtière et aussi d'avoir fait une excellente affaire, j'ai aussi pris conscience de la valeur des choses. Certes ma petite Berta (c'est son nom), n'est pas toute neuve, elle ne m'a pas été remise dans un carton, elle avait déjà servie, elle n'est pas dernier cri... Mais elle reste une yaourtière tout ce qu'il y a de plus normal (c'est-à-dire qu'elle fait des yaourts!) et la différence de prix est quand même ENORME par rapport au commerce.

Sinon, elle fait aussi de très bon yaourts hein, ils sont dans le frigo après avoir "cuits" toute la nuit. Pour débuter je les ai fait simples, à la vanille. Et j'ai hâte de rentrer ce soir pour en goûter un...

b0d3019b9fb1aa1c5e0912d955194ea2

MA PETITE RECETTE:

- 1 L de lait entier

- 2 gousses de vanille

- 1 yaourt du commerce

- 80 g de sucre

Faire bouillir le lait, avec le sucre et les deux gousses de vanille préalablement ouvertes en deux. Laisser refroidir le lait jusqu'à ce qu'il arrive à température ambiante. Gratter les gousses de vanille et les retirer.

Dans un saladier, fouetter le yaourt du commerce en y ajoutant au fur et à mesure le lait. Repartir la préparation dans les pots. Mettre dans la yaourtière pendant 9 heures, puis laisser reposer au frigo pendant 7 heures avant dégustation!

Tout cela nous a mené à réfléchir sur notre façon de consommer et d'acheter; de nous interroger sur le réflexe d'aller directement en magasin quand nous avions besoin de quelque chose alors que d'autres possibilités parfois plus économiques et en tout cas moins polluantes s'offraient à nous. Je m'égare, mais cette yaourtière, c'est un peu ma prise de conscience consumériste.

Depuis, nous avons aussi fait l'acquisition, et toujours d'occasion, d'un "nouvel" évier pour la cuisine et d'un range-buches qui nous sera bien préieux cet hiver...

Posté par fedou à 16:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 septembre 2016

Sauter à pieds joints dans l'automne.

128777-Goodbye-Summer-Hello-Autumn

Ça y est nous y sommes, aujourd'hui débute officiellement ma saison préférée: l'automne. Il y a plein de raisons pour aimer cette saison, mais pour moi, elle est synonyme de choses très particulières.

1. La période parfaite pour le tricot.

Autumn Leaves

Qui dit changement de saison, dit forcément changement de garde robe. Les matins se font plus frais et saisissants. Les jours raccourcissent et se refroidissent. Bref, pas de surprise, il est temps de sortir l'artillerie lourde: les gros pulls en laine, les vêtements chauds, les chaussettes... Autant dire que pour celles qui tricotent, c'est purement et simplement le moment de se lâcher. On passe des journées entières sur Raverly à stocker des modèles , comme les écureuils leurs noisettes. On fait des listes interminables de projets à faire, on rêve à tous ceux que l'on pourra porter. L'automne, c'est la saison des possibles.

2e16b17a5631e1babb66b3842a0d672a

C'est aussi le moment de penser aux proches, car finalement Noël n'est plus si loin pour celles qui comptent offrir des cadeaux faits main. La fourmi ouvrière qui sommeille en nous se réveille, prête à faire feu de tout bois: au placard la cigale estivale!

2. Les couleurs de l'automne.

99908111_o

L'automne c'est aussi la saison où tous les sens sont en éveil. La nature nous offre un tableau changeant et en pleine mutation. Les couleurs d'abord. Il suffit de lever le nez (ou de baisser les yeux) lors d'une balade en forêt pour admirer les harmonies de jaunes, oranges, marrons, rouges et verts. Le matin tout est embrumé (et nous aussi), on a l'impression de se déplacer dans de la ouate, tout est plus doux, plus feutré. Et la lumière elle est plus belle, plus forte, plus particulière et commence aussi à devenir plus rare! Alors, on ouvre grands ses mirettes et on en prend pleins les yeux, on se gonfle de beauté, on profite!

3. Le temps du cocooning.

6e72861b15d2cd92f36cc7f435b2603a

L'automne est l'excuse parfaite pour le cocooning. C'est le temps béni des boissons chaudes (et du célébrissime et délicieux Pumpking spice latte de chez St***ucks) à toutes heures: le matin en se levant, l'après-midi pour le réconfort, le soir pour se faire plaisir. Il y a toujours un moments pour sortir son mug préféré et siroter une délicieuse boisson chaude.

C'est aussi la saison qui t'autorise à faire des siestes inopinées tout au long du week-end. On entre lentement dans une période d'hibernation et c'est quand même chouette.

Puisqu’en automne tout s’assombrit, on se crée des ambiances tamisées dès le début d'après-midi : c’est le moment de sortir les guirlandes lumineuses et de disperser des bougies partout dans la maison. 

En plus de la soupe, l'automne est la saison officielle de la comfort food: on cuisine des pommes de terre, des courges, des potimarrons et autres bons petits plats que l'on laisse mijoter des heures durant. 

4. La rentrée littéraire.

9a811aca1fbe38bdaf80be9fbb3d2395

Même si l'on a passé l'âge d'aller à l'école, l'automne reste quand même synonyme de rentrée. Oui, mais une rentrée bien plus sympa: la rentrée littéraire (et musicale). Alors, on file à la bibliothèque faire le plein de BD, de romans, de magazines que l'on lira sous la couette ou vautrée dans le canapé à côté d'un bon feu de cheminée.

5. Le retour des séries.

ambiance-hiver-2-1024x682

Il commence à faire froid pour passer les journées entières dehors. alors, après une belle balade, quoi de mieux que de savourer un bon thé devant les nouvelles séries qui fleurissent à cette période. On a que l'embarras du choix et avec un bon tricot, l'après-midi défile à tout allure.

Posté par fedou à 11:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 septembre 2016

Châle Kisses by the sea - Allons voir l'océan

Impossible de résister à l'appel du large...tout comme à l'appel au test pour le nouveau châle de Joji Locatelli! C'est ainsi que je me suis retrouvée à tricoter ce joli châle en fingering. Je n'arrivais pas à croire que je testais pour cette talentueuse designer. Comme quoi, on n'a pas besoin des autres pour se fixer des limites, on y arrive très bien tout seul...

IMG_0153

Ce châle est travaillé à partir du centre, de haut en bas. On fait des augmentations régulières de chaque côté et sur tous les rangs. Le châle grandit donc très vite (et le nombre de mailles aussi CQFD) et adopte une forme de demie-lune très prononcée. Il alterne des bandes de résille, de jersey et de point texturé qui évoluent en même temps que les couleurs.

IMG_0154

La bordure est tricotée en point mousse et se clôture par un rabattage en picots (magnifique, mais interminable!).

Ce que j'ai aimé dans ce châle c'est le fait d'avoir utilisé 3 couleurs sans pour autant devoir avoir en stock 3 écheveaux. Je m'explique. Seule la couleur utilisée pour la bordure requiert plus de 200 mètres de fil, les deux autres ne mangent que 145 mètres. Autant vous dire que mes restes de fils à chaussettes y sont passées. Je suis ravie.

IMG_0152

C'était d'ailleurs un peu la condition que je m'étais fixée à moi-même: "pas d'achat de laine intempestif, regarde d'abord ce qui se cache chez toi". (oui, parfois, mon cerveau essaye de prendre l'ascendant sur mes passions et rarement, mais là c'est le cas, je l'écoute).

Bingo! Deux restes de laine utilisée pour des chaussettes et un écheveau solitaire auquel je ne trouvais pas de projets sont devenus le combo gagnant pour ce châle au nom évocateur.

Le tout donne un châle romantique et vintage, léger mais enveloppant, parfait pour cet été indien.

IMG_0150

châle Kisses by the sea  de Joji Locatelli - laines Pelotes de lune coloris ouragan legori et Cascade yarns Heritage coloris steel et marine - Aiguilles 3.75 mm

Posté par fedou à 17:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,