20 octobre 2017

La p'tite recette - Le gratin de courge butternut et mozzarella

Promis, ce blog ne vire pas tendance culinaire, mais depuis que nous avons emménagé dans notre nouvelle maison et que Monsieur a installé une cuisine magnifique ( à chaque fois que j'y entre je fais un petit dandinement de joie, pour vous dire...), j'ai le cerveau en ébulition et des envies foisonnantes en termes de recette. Par ailleurs, l'automne et tout ce que cette saison nous propose est très inspirant.

Donc, une fois encore je vous propose une p'tite recette, facile, délicieuse et de saison: le gratin de courge butternut et mozzarella.

butternut-1_zia_shusha-stock-adobe_-com_-854x566

Pour 4 personnes il vous faut:

- Une courge butternut (800g)

- 120 gr de crème fraîche épaisse

- 120 gr de mozzarella

- 20g de gruyère râpé

- huile d'olive

- une cuillère à café de pesto

- une cuillère à soupe de poudre de noisettes

- sel et poivre

Allumez le four à 160 degrés.

Videz la courge de ses pépins. Avec un couteau faites des entailles, puis avec un pinceau badigeonnez la d’huile d’olive.

Mettez la au four pendant environ 1h30. A la fin de la cuisson le couteau doit s’enfoncer facilement. Une fois cuite, épluchez la courge butternut et coupez la en petits morceaux.

Coupez la mozzarella en petit morceau.

Dans un blender ou mixeur, mettez la mozzarella en morceaux, la courge, la crème fraîche, le pesto, le sel et le poivre et mixer jusqu’à l'obtention d’une purée épaisse. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement à votre goût.

Beurrez un moule à gratin et versez y la préparation. Parsemer le gratin de fromage râpé et de poudre de noisette.

Enfournez dans un four chaud à 180 degrés pour 30 minutes et servez aussitôt.

Posté par fedou à 12:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


16 octobre 2017

Pull Morning in Engelberg - L'importance des couleurs

*La petite histoire:

Cette année, j'ai fait comme les écureuils: j'ai entamé mes provisions durant l'été pour affronter les saisons froides vaillamment. C'est ainsi que je me suis retrouvée à tricoter un pull en laine worsted (aka très épaisse) en pleine canicule.

IMG_0008

Je sais que pour certaines cela relève de la pure folie, mais personnellement cela ne me dérange pas de tricoter de la laine épaisse par ce genre de températures: frileuse un jour, frileuse toujours. D'ailleurs je suis tellement contente de mon bureau exposé plein sud et surchauffé...(je ferme ici la parenthèse frigorifique!).

*Le patron:

Morning in Engelberg est le parfait pull douillet. Celui qui vous accompagne sur le quai de la gare en plein vent quand votre petit train tarde à pointer le bout de son nez. Celui que vous enfilez pour aller chercher le courrier ou partir en balade avec le chien. Celui qui fait un parfait compagnon d'échouage sur canapé... On s'est compris?

IMG_0013

Il se tricote d'une pièce en partant de l'encolure vers le bas. La magnifique torsade sur le côté allège la silhouette et apporte un joli côté féminin à l'ensemble. Le dos et le devant sont tricotés en point mousse et les manches en jersey: rapide et efficace.

*La laine:

Vous connaissez désormais mon amour pour la Cascade yarn 220. C'est une laine qui a un très bon rapport qualité/prix et qui se décline dans une foultitude de couleurs. Elle est très agréable à tricoter; pour moi, c'est une vrai référence.

IMG_0011

Ici, la couleur est un vert/turquoise agrémenté de légères touches de jaune et bleu marine. C'est MA couleur, elle me fait chavirer à chaque fois que je la vois. D'ailleurs, je me suis penché sur des articles s'intéressant à la colorimétrie et j'ai découvert que parfois les couleurs que j'aime ne sont pas forcément celles qui me mettent en valeur. Alors maintenant je me balade avec mon petit tableau de couleurs, un peu comme une peinture impressionniste, pour concilier ce que j'aime et ce qui me va (on est sauvé, le turquoise tendre est dans ma palette!).

*Les plus:

Le motif de la torsade se retient très facilement. Du coup, même si c'est un projet un peu encombrant je l'ai trimballé un peu partout avec moi profitant de chaque occasion pour l'avancer sans besoin d'avoir le patron sous les yeux.

IMG_0022

J'ai pour ma part tricoté une taille XS. Le modèle est en effet assez (trop) large et j'ai préféré partir sur une taille inférieure pour éviter de me noyer dans le pull une fois porté. Il reste donc ample mais pas over-size.

*En bref:

IMG_0017

Modèle: Morning in Engelberg

Désigneur: Nadia Crétin-Léchenne

Laine: Cascade 220 Heathers coloris 9451

Aiguilles: 5 mm

 

04 octobre 2017

La p'tite recette - Le gâteau au yaourt d'automne

L'automne est de retour. Nous y sommes. Les feuilles rougissent, le vent fraîchit et souffle un peu plus fort, les matins sont frais. On peut enfin s'emmitouffler dans tous nos tricots, allumer des feux de cheminées se gaver, de soupes, gâteaux et autres petits plaisirs...

Alors aujourd'hui je voulais partager avec vous une petite recette toute bête d'un gâteau d'automne délicieux. A vos fourneaux!

gateau-creme-de-marrons

Ingrédients:

- 1 yaourt nature

- 2 (grosses et généreuses) cuillères à soupe de crème de marron

- 3 oeufs

- 1 pot de yaourt d'huile

- 2 pots de yaourt de sucre

- 3 pots de yaourt de farine

- 1/2 sachet de levure chimique

- 2 poignées de noix

Il ne vous reste plus qu'à mélanger tous ces ingrédients dans l'ordre, versez la préparation dans un moule beurré et enfourner à 180°C pendant environ 40 minutes... C'est prêt.

Bel automne à tous, je retourne sous mon plaid!

 

Posté par fedou à 11:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 septembre 2017

La drôle de vie de Zelda Zonk - Laurence Peyrin

A la suite d'un grave accident de voiture, Hanna, une jeune Irlandaise à la vie rangée, se retrouve à l'hôpital. Pendant son séjour, elle va partager sa chambre avec une certaine Zelda Zonk, vieille dame de quatre-vingt-cinq ans, joyeuse et determinée. Très vite, une profonde amitié va naître entre ces deux femmes. Bientôt, Hanna découvre que Zelda Zonk était le nom d'emprunt de Marilyn Monroe quand elle voulait passer inaperçue. Hanna sait bien que c'est absurde, Marilyn est morte il y a presque cinquante ans, et pourtant. Tout en menant l'enquête, Hanna commence à réfléchir au sens de sa propre vie. Est-elle vraiment épanouie dans ce hameau perdu, dans ce mariage routinier ? Si vraiment Zelda est Marilyn, si elle a réussi à passer de la lumière à l'anonymat, pourquoi elle-même ne pourrait-elle pas changer de vie ? Une enquête savoureuse autour de Marilyn Monroe. Une grande histoire d'amour et d'amitié, émouvante et intense.

ob_4f0130_jai-lu-2017-aout-1

 

Cependant, un bruit léger s'échappait de l'autre moitié de la pièce, qui disait que la vieille dame ne dormait pas plus qu'elle. Ce n'était pas une respiration, mais une sorte de glissement feutré qui s'étirait régulièrement. Un peu malgré elle, Hanna se sentit réagir à ce rythme familier. Son esprit embourbé dans la déprime poisseuse qui suit l'euphorie s'éveillait de nouveau: elle reconnaissait cette petite musique, c'était le feulement d'un fil que l'on tirait à travers une toile. Prenant des risques inconsidérés, Hanna bougea de quelques centimètres de son poste de soldat à l'affût. Son oeil subitement intéressé s'arrêta sur le tambour à broder, seul chose qui dépassât du rideau de séparation. Elle reconnut la déformation particulière du pouce de la brodeuse, et se dit qu'elle partagerait au moins cette crampe-là avec sa voisine inconnue.

Les minutes s'égrainèrent doucement. Apaisée, Hanna suivait le mouvement régulier des doigts tirant l'aiguille, le coton rouge dessinant des volutes sur la toile bise. A sa manière de passer les fils derrière l'ouvrage, elle sut que la vieille dame n'était pas une brodeuse de circonstance; c'était une experte, comme elle.

Le silence s'étala, percé régulièrement par l'aiguille et le fil qu'on tirait, de l'autre côté du rideau. La conversation ne débutait pas, chacune craignant probablement de déranger l'autre. Cela ne pourrait pas durer, se disait Hanna, et les convenances exigeaient que ce soit elle qui salue la première.

Mais peut-être veut-elle qu'on lui foute la paix... Ou peut-être qu'elle est autiste , comme toi, couillonne! Il était temps.

"C'est du point de croix ce que vous faites?" Hanna entendit le son de sa propre voix, avec l'impression d'avoir sauté dans un puits. Elle n'avait pas pu faire ça.

La main au-dessus du tambour suspendit son geste, il y eut un grincement de literie, et le rideau s'ouvrit sur des cheveux très blancs et des yeux très bleus. Un sourire.

"Oui, du point compté. Vous connaissez? 

Ce roman est une ode à la bonne humeur et à l'amitié. C'est un petit gâteau au beurre que l'on savoure sur fond de paysages irlandais. J'ai lu ce livre presque d'une traite tant l'intrigue est bien menée. Tout comme Hanna, on a envie de savoir, on s'attache aux personnages, on a presque l'impression de faire partie de la famille.

Et je viens de voir que ce roman connaît une suite: Hanna. Autant vous dire qu'il est déjà dans ma liste d'envies.

Posté par fedou à 14:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 août 2017

Châle Open Sky - A ciel ouvert

IMG_0036

*La petite histoire:

A ciel ouvert: Sans voûte, à l'air libre, sans rien cacher. Le ciel désignait autrefois la voûte d'une carrière, d'une mine. L'expression "à ciel ouvert" caractérisait une excavation sans voûte. Elle désigne plus généralement l'absence de protection d'un toit ou d'une activité d'extérieur. Au sens figuré, l'expression signifie "sans rien cacher".

IMG_0010

Pour ce nouveau projet, je voulais quelque chose de simple, qui laisse les pensées s'envoler, sans frontières, sans barrière. Ce châle est parfait pour cela. D'ailleurs la designeuse l'explique très bien dans la présentation de ce châle.

*Le patron:

IMG_0006

Open sky est un châle semi-circulaire qui se tricote en laine épaisse de type worsted. Il est facile et très relaxant à tricoter. Il est juste parfait pour s'occuper les mains et calmer son esprit pour le laisser voyager.

*La laine:

J'ai choisi une laine naturelle et quelque peut rustique? Il s'agit de la Buckalooview worsted. Tout le procédé est naturel. La couleur est obtenue grâce à un mélange de cochenilles, feuilles et noix. Le résultat est un vieux rose très tendre. La laine n'est pas douce, elle est même plutôt sèche mais sans être rèche. Je pense qu'elle sera parfaite pour être portée cet hiver.

IMG_0012

*Les plus:

C'est un châle bien enveloppant et chaud. Il alterne les parties de jersey et des parties texturées ce qui permet de ne pas s'ennuyer malgré le nombre toujours plus important de mailles. Il ne nécessite pas de techniques particulières et reste très accessible dans son approche. Le modèle est expliqué rang par rang avec un décompte de mailles fréquents; on sait toujours où on en est dans son travail et les erreurs sont vite repérées.

*En bref:

IMG_0039

- Modèle: Open sky

- Désigneur: Andrea Mowry

- Laine: Buckalooview Worsted X

- Aiguilles: 5 mm.

Posté par fedou à 09:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


30 juillet 2017

Châle Vertices Unite - A géométrie variable

IMG_0002__1_

*La petite histoire:

Me revoià enfin avec un nouveau projet fini à vous présenter. J'ai l'impression que je suis moins assidue sur ce blog, non par manque d'envie, j'adore venir papoter par ici, mais plus par manque de temps... Cest que la vie est bien dense par ici ces derniers temps.

De grands changements s'opèrent, que j'accueille avec beaucoup d'enthousiasme. Nous allons changer de maison, de région, je change également de travail; bref une page se tourne et tout reste à écrire et inventer! Il reste quand même le tricot, cette passion reste inchangée.

Alors pour m'accompagner dans tous ces changements je me suis dit qu'il me fallait bien un grand et beau châle que je porterais cet automne et cet hiver dans les montagnes! J'avais envie d'un châle doudou, vous savez, de ceux dans lesquels on s'enveloppe, on se blottit, on plonge son cou! Ensuite, j'avais enve de couleurs passe-partout, pas trop voyantes, douces et dans un ensemble de degradés.

*Le patron:

IMG_0004__1_

Mon choix s'est porté sur le Vertices Unite de Stephen West.  Au niveau de la taille tricotée, j'ai choisi la plus grande, d'ailleurs maintenant ce châle c'est limite une couverture. Il se compose de six parties distinctes toutes plus sympas à tricoter les unes que les autres. J'ai tout simplement adoré tricoter ce châle. Je me souviens que de temps en temps, pour admirer mon travail, je le tenais devant moi et j'en souriais toute seule de ce grand bout de laine plein de douceur.

* La laine:

IMG_0012__1_

Le châle se compose de 5 couleurs. Je le voyais parfaitement dans des ton de gris/noir/blanc avec juste ce qu'il faut de pep's, apporté par une couleur plus forte.Pour les laines faisant un dégradé , j'ai choisi de la Flora de Drops et pour la partie lumineuse c'est de la Merisingle de Madelaine et Filibert en coloris Rome.

* Les plus:

IMG_0015__1_

Ce châle est très addictif et comme il s'obtient en tricotant des parties bien distinctes, on se voit vraiment avancer.

Il est exactement comme je l'imaginais avec une parfaite ampleur. Je suis particulièrement contente des couleurs que j'ai choisies. Elles correspondent vraiment à mes envies du moment.

Les finitions sont vraiment minutieuses. Le châle se termine entre autres par une bordure en I-cord qui, en plus de lui conférer un vrai maintien, donne la dernière touche, la cohérence à toute l'harmonie des couleurs.

* En bref:

IMG_0008__1_

  • Modèle: Vertices Unite
  • Designeur: Stephen West
  • Laines: Flora de Drops coloris 01;03;04 et 05 / Merisingle de Madelaine et Filibert coloris Rome
  • Aiguilles: 3.75 mm

Maintenant, il va falloir que je le mette dans les cartons, en attendant notre nouvelle vie.

Bel été.

Posté par fedou à 15:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 juillet 2017

La naissance de mon Bullet journal - Routine n'est pas organisation.

Je suis une fille plutôt bien organisée. Cela est surtout dû à mon excellente mémoire qui ne me fait jamais défaut. J'arrive à retenir un nombre incalculable de choses (plus ou moins utiles) qui peuvent aller d'une date au prénom d'une personne, d'une adresse à la liste complète des courses que j'ai à faire.

L'avantage, c'est que j'oublie rarement, l'inconvénient c'est que mon cerveau carbure à 200 à l'heure toute la journée pour des petits détails insignifiants qu'il a décidé de retenir et auxquels je me retrouve à penser plusieurs fois par jour, jusqu'à ce que cette tâche soit effectivement effectuée. Du coup, là-haut, ça tourne non stop.

 

Alors, j'ai cedé aux sirènes du marketing et de la tendance pour investir dans un carnet et quelques feutres pour créer mon propre bullet journal et désencombrer un peu mon petit cerveau.

Il y a mille façons de façonner son journal, mais chacun à un socle commun. Je vous conseille, si vous êtes intéressé, de visionner cette courte vidéo qui explique les bases de ce BUJO.

How to Bullet Journal

C'est cette dernière qui m'a mise sur les rails. Mon choix de support s'est orienté vers le Bullet time: agenda créatif à personnaliser. C'est un peu le BUJO pour les nuls. 

image page tutoriel bullet time éditions du chêne

Cet « agenda créatif à personnaliser » séduit par sa grande souplesse : aucune année n’est inscrite, donc rien ne vous empêche de le commencer plus tard si vous êtes du genre à accumuler les carnets neufs dans un tiroir ; de même, c’est à vous d’inscrire les différents mois pour chacune des sections, ce qui est bien pratique puisque cela signifie que vous pouvez acheter ce carnet à n’importe quel moment.

On trouve ensuite dans la partie d’introduction des pages explicatives illustrées claires et succinctes pour vous aider à tirer parti au mieux de votre journal ainsi qu’un index pour établir un sommaire et trouver tout de suite ce que l’on cherche, les pages étant toutes numérotées.

Avant de rentrer dans le détail des mois, nous sommes par ailleurs invités à nous fixer des objectifs sur l’année en remplissant la double page où apparaît une grande case par mois, de janvier à décembre. Placé en début d’ouvrage, cet aperçu vous rappellera régulièrement ce qu’il vous reste à accomplir, que vous soyez en retard sur ce que vous avez prévu ou non.

image double page listes agenda créatif à personnaliser bullet time éditions du chêne

Du côté des listes proposées, vous aurez de quoi vous amuser car elles sont très variées : recettes préférées à inscrire pour les préparer, mais aussi choses que vous avez envie de faire , organisation de fêtes, planification de voyages, films, livres et chansons préférés, sorties à faire, suivi de votre temps de sommeil et de vos activités sportives sur l’année, liste de courses, portraits des gens que vous aimez, etc.

Sans compter de nombreuses sections vierges à personnaliser intégralement selon votre inspiration et vos besoins du moment (autant vous dire que c'est là que je vais mettre toute ma partie tricot!).

L’idée est de pouvoir vous accorder de petites respirations chaque semaine au milieu d’une organisation rigoureuse, mais aussi de garder près de vous ce qui vous inspire, vous motive ou vous permet tout simplement de vous sentir bien. Une attitude positive, qui permet de ne pas rester dans la simple rêverie, mais d’être au contraire véritablement actif pour réaliser les rêves et projets en dehors de ceux dont la réalisation est en cours. Un bon moyen pour lutter contre la procrastination !

Je viens de commencer le mien et j'adore ce petit moment que je m'accorde chaque jour pour me pencher sur sa réalisation, pourvu que ça dure!

Posté par fedou à 18:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 juin 2017

La p'tite recette - Gratin de courgettes et mozzarella

Cela fait maintenant deux ans que nous avons fait une place, dans notre jardin, à un potager. L'année dernière, il était assez petit et avait beaucoup souffert des inondations d'avril. Cela ne l'avait pas empêché de nous fournir en courgettes, concombre (un survivant) et framboises.

Cette année, nous avons vu les choses en plus grand. Mon paternel est venu avec une moto bineuse (empruntée au voisin qui lui-même la tenait de je ne sais où, bref) et nous avons délimité un carré plus grand dans lequel j'ai pu semer et/ou planter: des tomates cerises et normales, des concombres, des salades, des potirons, de la rhubarbe, des fraises, des framboises, des pommes de terre et des courgettes!

IMG_0001

Je suis une grande amatrice et dévoreuse de fruits et légumes en tout genre alors ce potager c'est vraiment une grande fierté. Alors au delà des fruits chipés ça et là et dévoré tout crus, j'essaye de trouver des jolies et bonnes recettes pour faire un sort à mes légumes.

IMG_0003

Pour aujourd'hui, ce sera donc:

GRATIN DE COURGETTES (du potager donc) et MOZZARELLA

Ingrédients:

  • 2 oeufs
  • 12 cl de crème liquide
  • 1 belle courgette ou deux 
  • 1 boule de mozzarella
  • sel, poivre

- Préchauffer le four à 180°C

- Couper les courgettes et la mozzarella en rondelles

- Faire cuire les courgettes 10 minutes dans de l'eau bouillante. Égoutter et réserver.

- Dans un saladier, fouetter les oeufs avec la crème, el sel et le poivre.

- Dans un plat à gratin, déposer les rondelles de courgettes et de mozzarella en alternant, verser la préparation par dessus de façon homogène.

- Enfourner 20 à 25 minutes.

IMG_0002

 

Posté par fedou à 21:49 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 juin 2017

Châle Boho blush - L'infini et l'immensité du ciel

Voici venu le temps des tenues légères, des peaux à l'odeur de soleil, des rêves de vacances... Voici venu le temps de la vie de bohème, du farniente et de la détente.

J'ai hâte de pouvoir profiter de ces jours ensoleillés, sans contraintes, ou presque... Et cette fois encore mon tricot ressemble beaucoup à mon caractère du moment. 

 IMG_0005

Le châle Boho blush est une nouvelle merveille de Andrea Mowry. De cette désigneuse, j'ai déjà tricoté le châle Ramble et le châle Briochealicious. Je la trouve très talentueuse et ses patrons sont à son image.

Il s'agit cette fois d'un châle en croissant travaillé en point mousse, côtes anglaises et points de flots.  L'élégance de ce châle vient des points classiques utilisés qu'Andrea a su animer par le jeu de rayures et l'alternance de points pleins et de jours. Ce châle n'est pas très difficile à faire (bien que les côtes anglaises demandent toujours un peu de concentration), et pourrait même paraître assez ennuyeux. 

IMG_0007

C'est pourquoi, j'ai décidé d'utiliser un fil gradient. Il est toujours plus motivant de voir un fil changé au long de son tricot, cela permet d'avancer plus vite, car la curiosité est alimentée par l'évolution de couleurs.

Ce fil est un mélange de coton et acrylique (60/40) de la Marque Schepjees. Il s'agit de la qualité Whirl que j'ai tricoté dans le coloris Blueberry Babam. Dans ce fil, le changement de couleurs progressif s'obtient en remplaçant graduellement un seul brin des six qui composent le fil par un brin d'une autre couleur. Les minuscules noeuds qui en résultent sont donc un caractéristique normal de ce fil que l'on peut cacher sans difficulté dans son ouvrage. Le fil est bien retordu pour le rendre agréable à tricoter.

IMG_0009

Sa composition en fait un parfait châle de mi-saison qui peut tout aussi protéger du vent frais que de la chaleur du soleil.

Alors vous embarquez avec moi sur mon nuage?

 IMG_0008

- Boho Blush shawl de Andrea Mowry - Fil Whirl de Schepjees coloris Blueberry Bambam - Aiguilles 3,5 mm -

 

Posté par fedou à 13:58 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

15 mai 2017

Pull Winterly - Into the wild

J'ai laissé ce blog un peu à l'abandon ces derniers temps. Et pourtant, je n'ai pas eu l'impression de délaisser mes aiguilles... Mais ces jours-ci ont aussi été consacrés au jardinage, à la mise en place de mon potager, à la mise en beauté de notre petite maison. Alors, ce pull a trainé en longueur, au point que j'ai même failli m'en lasser.

IMG_0002 (2)

Pourtant, il avait tout pour me plaire: un jeu de texture sur l'encolure, une magnifique dentelle ensuite, des explications claires... Mais le pull se tricote en fingering et je n'ai pas eu la sensation d'avancer mais plutôt de faire du sur-place, voir parfois de reculer.

Mais le voilà, enfin, et je le trouve vraiment parfait... Comme tous les modèles présentés dans le livre Laine (Tome 1) sorti cet hiver (et la liste d'envie continua de s'allonger sans fin).

IMG_0004 (1)

Bref, le modèle est certes long mais il fait son petit effet. Et la laine est d'une douceur incomparable, il faut que je vous en parle un peu plus!

J'ai acheté mes écheveaux en ligne, sur le site de Purple Laines. La personne qui se cache derrière cette boutique est une amoureuse des couleurs, et elle vient de lancer sa propre gamme de fil. Pour ce pull, j'ai opté pour de la mérinos single. Cette laine est extrêmement douce, très agréable à tricoter. Cette douceur vient de la fibre et du fait qu'elle ne comporte qu'un seul brin, mais cela la rend également plus fragile.  Elle n'est normalement pas conseillée pour les pulls car elle risque de feutrer et faire des peluches à cause des frottements répétés, mais je n'en ai fait qu'à ma tête, advienne que pourra.

IMG_0003 (2)

Les couleurs sont toutes en nuances, dégradés, changements et j'ai adoré les tricoter. Et voilà donc mon premier pull en fingering, en single et en vert! C'est une vraie ode au printemps et au renouveau.

IMG_0005

- Winterly Sweater de Suivi Simola pour le Magazine Laine (vol.1) - Laine Purple Laines Coloris l'Or noir et Rocheuses - Aiguilles 3 et 3.5 mm -

 

Posté par fedou à 11:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,