10 février 2014

Rétrospective de la semaine # 1

En ce moment, les semaines filent à vitesse grand V. J'ai à peine le temps de poser un pied par terre le lundi matin, qu'on est déjà dimanche soir. Alors, pour reprendre un peu d'emprise sur le temps, pour ne pas le laisser filer sans m'en rendre compte, je me suis lancée un nouveau défi. Le dimanche soir, faire une petite rétrospective de la semaine avec ses détails "marquants"; et du coup ne pas oublier de faire des tites photos de ces moments. Je ne sais pas encore si je vais m'y tenir toutes les semaines, je préfère me laisser un peu de liberté de ce côté-là, mais l'idée me plaît, et ça me permettra aussi de feuilleter le temps qui passe.

J'ai toujours en souvenir les après-midi que je passais à coller des photos dans les vieux albums, c'est un peu le même principe ici, version 2014.

Les réjouissances commencent maintenant.

2014-02-07 rétro 1

Lundi: Retourner travailler après 4 jours passés au fond de mon lit et me rendre compte que ça m'avait manqué de sortir (le bonheur de travailler à la campagne, on en parle?) - Mardi: Finir mon encours du moment, le cache-cœur Valentin et depuis se lover dedans tous les soirs - Mercredi: Commencer un nouveau tricot, en lien avec les défis que je me suis lancés pour 2014 - Jeudi: Se faire un dîner en-tête-à-tête avec l'Amoureux et se régaler d'un cake jambon/comté sans prétention. - Vendredi: Se créer un vrai petit jardin d'intérieur avec des plantes grasses et dépolluantes (crassula et chlorophytum) sur la table de chevet troquée à Emmaüs et qui trône dans mon "coin tricot" - Samedi: Passer une après-midi de rêve au Salon AEF avec une super copine et en ressortir les bras chargés de trésors et de souvenirs. - Dimanche: Rentrer chez moi, passer du temps avec mon papa, redevenir une petite fille, se marrer et rentrer regonflée à bloc pour une nouvelle semaine.

Posté par fedou à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,


27 janvier 2014

A la ferme

Un samedi pluvieux, nous avons chaussé nos bottes et nous sommes allés visiter la Bergerie nationale de Rambouillet.

A destination de tout public (familles, individuels, associations, écoles…) et véritable sentier d’interprétation du monde agricole, le circuit de visite permet de parcourir l’exploitation agricole de façon autonome, ludique et instructive, d’aller à la rencontre des animaux et des techniciens de la ferme.

rambouillet-6

Le circuit de visite libre est ouvert toute l’année les mercredis, samedis et dimanches, jours fériés et tous les jours des vacances scolaires de la zone C de 14h à 17h environ.

Il est situé dans l’enclos de la Ferme Impériale. En effet, si Louis XVI a créé la Ferme Royale pour l’expérimentation et la vulgarisation de nouvelles espèces animales, végétales et techniques agricoles puis a fait venir le célèbre troupeau de Mérinos d’Espagne, Napoléon 1er s’est intéressé, à son tour, à ces mérinos. Il a souhaité développer cet élevage et le multiplier en France. Son premier geste a donc été de construire de nouvelles bergeries pour ce trésor national.

La_ferme10

Bergerie-Nationale-moutons

On a pu admirer les veaux à peine nés, les vaches à la traite, les chèvres et les deux nouveaux chevreaux (Jolly et Jumper), les poules, les canards, les ânes, les chevaux,les moutons, les mérinos... Vous me voyez venir? Et oui, je suis ressorti de la ferme avec des pelotes de laine merinos 100% Rambouillet. Du producteur au consommateur, en circuit direct!

fiches_bergerie_rambouillet_sheep_coaching_99_-_Copie

pelote-laine-merinos-bergerie-nationale

Posté par fedou à 14:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 janvier 2014

Un saut dans le temps...

D'habitude quand je tricote, je peux regarder n'importe quoi à la télévision. Par "n'importe quoi", je veux dire que je peux tout aussi bien regarder un bon gros navet, une émission bien bête, comme un très beau film, un dessin animé, un documentaire qui me fait pleurer; bref, quand il y a du tricot, il y a du plaisir...

Mais là, j'ai failli en lâcher mes aiguilles. Un vrai choc, dans le bon sens du terme. Une révélation. Pendant les vacances de Noël, nous étions à table (et à cette époque on était souvent à table), et nous discutions séries télés. Mon oncle me dit qu'en ce moment il ne loupait aucun épisode d'une super série qui se déroule en Angleterre (je deviens plus attentive) au siècle dernier (je suis carrément au top de la concentration) et que l'on suit le destin d'une famille anglaise à travers les époques (bon là, je suis conquise).

19694129_jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

De retour en France, j'ai attendu très peu de temps avant de m'acheter le coffret de la série Downton Abbey (saison 1 à 3). Mais la routine a repris son cours et je n'avais pas encore eu trop le temps de sortir les DVD de leur étui, je les avais presque oubliés... Et puis hier soir,j'ai allumé la cheminée, j'ai glissé un disque dans le lecteur, je me suis glissée dans mon pyjama, j'ai pris mon tricot, et je suis partie pour un voyage dans le temps en Grande-Bretagne; MAGIQUE.

Downton-Abbey-Kitchen

Il était temps que je me réveille me direz-vous, cette série commence à "dater", mais bon, vaut mieux tard que jamais! J'ai déjà mes petits chouchous, mes protégés, et ceux que vraiment je balancerais bien par la fenêtre. J'ai beaucoup ri (humour anglais et sarcasme obligent), mais j'ai déjà été émue. Bref, cette série est un vrai ascenseur émotionnel et j'adore. Parce qu'au-delà de l'histoire elle-même, je suis tombée complètement sous le charmes des décors, des costumes, des lieux, des musiques et des dialogues...

19806852_jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Pour le moment je me limite, pour faire durer le plaisir. Je n'ai regardé que les deux premiers épisodes de la saison 1.

Plus d'excuses pour ne pas avancer mes tricots! Preuve en est, quand l'Amoureux est rentré du sport hier soir, qu'il ma vue entourée des fauves sur le canapé avec mon tricot, complètement absorbée, il m'a dit: "Ça, c'est une série qui s'accorde parfaitement avec ton tricot!"

Downton+Abbey+17

Vivement ce week-end et la pluie pour m'y remettre!

Posté par fedou à 11:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 décembre 2013

Cuisine et dépendance...

Ce doit être l'effet "Le meilleur pâtissier", mais en ce moment, le lundi soir, en rentrant du travail, j'ai envie de me mettre derrière les fourneaux et préparer des recettes sucrées.

Pour ce soir, ce sera tarte aux pommes; choix motivé par la quantité industrielle de ce fruit présent dans notre frigo...

IMG_0049

Du coup, j'ai aussi fait de la compote vanillée! Mangez des pommes qu'il disait...

Posté par fedou à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 décembre 2013

Sur le chemin...

Le dimanche je ne fais pas que tricoter.

IMG_0031

Pendant que beaucoup de monde se précipite à la recherche des derniers cadeaux de Noël,

IMG_0042

que les magasins sont bondés,

IMG_0045

qu'on perd du coup un peu l'esprit de Noël qui est de se retrouver,

IMG_0041

nous on en profite pour aller dire bonjour à la nature.

Posté par fedou à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


04 décembre 2013

Vis ma vie de nonne

Hier soir j'ai été prise d'une crise d'insomnie. C'est très rare chez moi. Si quand j'étais petite il était impossible de me faire faire la sieste, aujourd'hui, même si je me lève tôt toute la semaine (week-end compris), je me couche tôt et fais parfois un petit somme le dimanche après-midi.

Mais hier c'était différent. Je suis en train de finir un pull commencé au début du mois de novembre (d'ailleurs je risque d'être à court de laine, l'angoisse). J'en ai commencé un autre dans la foulée pour ne pas trop penser à ce problème, du coup je n'arrivais pas à prendre la direction de mon lit.

Le soir, j'aime écouter la radio une fois rentrée chez moi, le temps d'accomplir mes tâches quotidiennes, mais le dîner passé, j'apprécie tout autant de m'installer confortablement dans le canapé (parfois avec un tricot sur les genoux) pour regarder la télé.

Grand bien m'a pris hier d'être insomniaque, j'ai pû regarder avec beaucoup de plaisir un super documentaire.

En seconde partie de soirée, sur France 2 était diffusé le reportage "21 jours...au couvent". La journaliste Alexandra Alévêque est partie "expérimenter" le quotidien des soeurs du couvent de l'Abbaye cistercienne de Chambarand, en Isère.

hqdefault

Pendant 21 jours, elle va découvrir tout un monde, avec ses codes et ses difficultés. Pendant 21 jours, elle va vivre aux côtés de celles qu'elle filme. Elle va partager et raconter, à la première personne. Carnet de bord engagé, récit à nu d'une adaptation et d'un apprentissage, ce film documentaire innovant veut saisir la vie au plus près, avec tendresse et bienveillance… Entre confidences des soeurs et vrais moments de partage, l'émission a voulu connaître  cette communauté de femmes à part, mais pourtant si proche de l'Homme (et de Dieu).

02

Au cours de ses 21 jours, il y a plusieurs moments particulièrement étonnants comme le suivi de l'élection du pape François au cours de laquelle les sœurs font des pronostics et papotent comme des copines. Lorsque la fumée blanche sort de la cheminée du Vatican annonçant l'arrivée du nouveau Pape, elles célèbrent l'événement en croquant du chocolat ( "C'est déjà Pâques pour nous"). Ou quand Alexandra craint de "devenir zinzin" à force de silence! 

14

Bien que tout le documentaire m'ait beaucoup touchée, ce sont surtout les conclusions de la journaliste qui m'ont émue. Avant de partir, elle dresse un petit bilan de ces trois semaines en communauté. Elle dit notamment avoir appris le sens de ce silence qui lui faisait tant peur: "On écoute mieux lorsqu'on se tait"; et d'ajouter qu'en arrivant elle trouvait cette manière de vivre bizarre mais qu'elle voit que les soeurs sont heureuses, signe que leur choix est le bon!

timthumb

Le documentaire est encore disponible en replay, je ne peux que vous conseiller de le voir, c'est un petit trésor.

Posté par fedou à 09:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

14 novembre 2013

Le changement c'est...

J'ai voulu offrir une petite beauté à mon blog. Je voulais marquer le coup, que ce soit joli et durable, que cela se remarque. Bref, je voulais le mettre en valeur. Après tout, on se supporte depuis plus d'un an, il est né en même temps, ou presque, que mes débuts laborieux au tricot. Je l'ai parfois abandonné, parfois boudé, mais je lui suis toujours revenue, fidèle, bien que jamais vraiment constante dans mes rendez-vous.

Mais j'y tiens vraiment, c'est mon petit monde, mon confident, ma petite lucarne sur le monde. A travers lui, je me suis vue mûrir aussi, j'ai fait des progrès en tricot, certes, mais aussi en écriture (il faut les pondre les articles quand même), et aussi sur moi (ho confiance en moi es-tu là?).

Enfin, voilà quoi, je fais une déclaration d'amour à mon petit moi virtuel! Il fallait donc un cadeau à la hauteur de nos efforts communs.

Grande fureteuse de la blogosphère, j'ai rencontré la perle rare, Fille d'hiver: tricoteuse, dessinatrice, geekette et fan de thé. Elle a su répondre à ma demande de nouvelle bannière bien au-delà de mes espérances: des couleurs douces, le tricot bien sûr et Flapie aussi, bref, le vrai monde de Fée! (plutôt que l'ancienne pseudo bannière ni faite ni à faire que j'avais bidouillé, mais là ça va, on l'a déjà oublié et heureusement!)

Je pense que je ne la remercierais jamais assez pour son travail, son écoute, sa patience et son talent évidemment.

Et voilà mon blog tout transformé, en adéquation avec sa nouvelle bannière, tout neuf pour affronter avec moi (et vous?) de nouvelles aventures tricotesques!

Bon, et entre nous soit dit, il a quand même plus de gueule là non?

Mon prochain défi, me mettre à la couture. Parce que là c'est plus possible je suis une vraie truffe!

 

Posté par fedou à 12:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

29 octobre 2013

Gulliver et autres aventures

Du 16 avril au 27 octobre 2013, la Fondation Cartier a invité le sculpteur australien Ron Mueck a présenté ses oeuvres émouvantes et troublantes. Avec ma soeur, nous y sommes allées samedi (J-1 avant la fermeture) et on s'en est mis plein les mirettes!

1869435

Nous avons parcouru un monde pas si imaginaire, habité par des géants et des liliputiens. Ron Mueck est un illusionniste. Confronté à ses oeuvres, on se retrouve à faire comme tout visiteur de la Fondation Cartier: on tourne autour des sculptures comme s'il y avait une énigme à percer.

ron-mueck-woman-with-shopping-crc3a9dit-thomas-salva-lumento

Ventousés par chaque oeuvre, on les tripatouillerait bien volontiers, si les vigiles et les gros marquages au sol n'en dissuadaient pas.

bb363ff7d4bc90d825829f803ae4b11f809c39df

L'exposition dévoile 6 oeuvres récentes et surtout 3 sculptures réalisées spécialement pour l'occasion. Par ailleurs, le visiteur peut, au travers d'un film inédit, découvrir les oeuvre dans l'intimité de la création, au coeur de l'atelier londonien de l'artiste.

Un vrai bonheur en paillettes!

1869291

L'exposition s'est terminée dimanche, c'était l'expo à ne pas manquer!

Posté par fedou à 10:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 octobre 2013

Le week-end bricolo

Tout d'abord, j'ai réalisé un rêve de môme: construire une maison pour les oiseaux de passage! Bon, comme je ne suis pas si douée que ça au milieu des mesures, des clous, des scies et des marteaux, mon papa m'a été d'une très grande aide. Disons que j'avais les idées et mon père les capacités. Une après-midi passée ensemble a donné naissance à ce joli perchoir-nichoir, accroché ce dimanche aux branches de notre mirabellier.

 

J'attends maintenant avec impatience les nouveaux locataires de cette maisonnette.

Je continue néanmoins mon activité favorite: le tricot. Pour aller avec le chlorophytum que nous avons offert à ma maman pour son anniversaire, je lui ai tricoté vite fait bien fait un dessous de vase pour ne pas abîmer sa nappe de la table du salon. Et un projet de plus qui se finit!

 

Posté par fedou à 18:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

10 octobre 2013

Automne

Cela n'a échappé à personne, nous avançons à grands pas dans l'automne, ma saison préférée. J'ai voulu en figer certaines images très représentatives, pour accueillir les nouvelles couleurs, les nouveaux projets et les nouvelles habitudes liés à cette période.

 Des pommes de pain énormes, qui sentent encore bon la sève et qui nous informent sur la météo.

 Des feux de cheminées pour réchauffer les corps et les âmes.

 Des tricots en cours, pour s'occuper les mains, à la douce lumière de magnifiques lampes.

 Et promis, bientôt, le fin mot de ces tricots, qui traînent en longueur!

Posté par fedou à 19:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,