06 mars 2018

Les chaussettes Arinn - Vague de froid et réconfort casanier

* La petite histoire:

La vague de froid polaire qui traverse le pays ces derniers jours n'a échappé à personne je pense... Il a même neigé dans le Sud, c'est dire.

La Sibérie, l'une des régions les plus froides au monde, traverse un hiver plutôt doux, alors que la vague de froid Moscou-Paris frappe en France de plein fouet. C'est le monde à l'envers.

IMG_0007

Moi qui adore la saison hivernale, je dois admettre que là, il fait vraiment TROP froid. A tel point, qu'en ce moment, le soir, quand je rentre à la maison qui n'est chauffée qu'au bois (avec notre gros poële ronronnant que j'aime fort), mes petits petons sont un peu à la peine. C'est quand même le comble pour une tricoteuse d'avoir les pieds gelés, non? Allez hop, ni une ni deux, j'ai fouillé dans ma malle pour me tricoter des chaussettes d'interieur, bien épaisses et bien chaudes. En italien, il y a un mot que j'affectionne tout particulièrement pour désigner ces grosses chaussettes: on dit "calzettoni". C'est un peu comme s'il s'agissait des grands frères des chaussettes. Pour moi, c'est un mot à la saveur du passé, quand nous étions enfants, et que, malades, notre Nonna nous passait ces grosses chaussettes qu'elle avait elle-même tricoté, une petite madeleine.

* Le patron:

J'ai choisi le modèle Arinn de Linda Lubec. En islandais, Arinn signifie âtre, le lieu où brûle le feu de cheminée. J'ai adoré la symbolique. Ce sont des chaussettes qui se tricotent en fil Aran des côtes vers la pointe en un seul tenant en alternant les aiguilles 4 et 5 mm. Le résultat est très moelleux à tel point que quand on marche avec dans  la maison, on a un peu l'impression de rebondir, comme si le pas était amorti. Elles seront d'ailleurs parfaites pour aller dans mes bottes quand je sors me balader avec les chiens.

IMG_0009

* La laine:

J'ai utilisé les pelotes de Drops Népal qui me restaient de ma couverture Envol. Vous trouverez toutes les infos et mon ressenti dans cet article.

IMG_0001

* Les plus:

Le patron est gratuit et très bien expliqué. Par ailleurs, comme on utilise de grosses aiguilles, le projet monte vraiment très vite. Il m'a fallu deux jours pour avoir ma paire complète: c'est un projet très gratifiant et parfait pour liquider les restes de grosse laine.

* En bref: 

IMG_0004

- Modèle: Arinn

- Désigneur: Linda Dubec

- Laine: 2,5 pelotes de Népal de Drops coloris 2923 (moutarde)

- Aiguilles: 4 mm et 5 mm

Posté par fedou à 18:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,