08 avril 2018

Suburban wrap - Plongeon dans le printemps

* La petite histoire:

 

IMG_0002

 

Depuis quelques temps j'avais comme obsession de tricoter absolument les laines qui dormaient dans ma malle depuis trop longtemps et pour lesquelles je n'arrivais pas à trouver de projet. J'ai passé des soirées entières sur Ravelry à l'affût du modèle parfait, en vain; rien n'allait. Et puis, un matin sans crier gare, Joji Locatelli a sorti un nouveau patron et ce fût le coup de foudre instantané, hop dans mon panier, hop sur mes aiguilles.

* Le patron:

IMG_0005

 Le Suburban wrap est une immense étole colorée. Construit en V au début et se terminant en pointe à l'autre extrémité, ce projet m'a tenu en haleine tout au long de sa construction. Il se compose de côtes et de point mousse mais également de dentelle, de rayures, de point texturé...Bref, c'est un vrai concentré de techniques et de changement; on ne s'ennuie jamais.

* Les laines:

IMG_0029

 Je voulais un châle coloré, vibrant qui appelle le printemps. Mais surtout et avant tout je voulais utiliser des laines anciennes pour lesquelles je n'avais pas de projet défini. J'ai opté pour de la Malabrigo sock d'un bleu vibrant, de la "Les pelotes de lune" dans un vert très franc et lumineux et pour la douceur de la By Night Dyes dans un neutre aux reflets gris et vert. J'affectionne tout particulièrement cette association qui me donne le sourire et qui sera parfait pour la saison qui arrive.

* Les plus:

IMG_0008

 Cette étole est vraiment immense mais demeure néanmoins très légère car la laine est tricoté avec de grosses aiguilles. Elle peut être portée de différentes façons ce qui lui donne un côté très versatile. Si vous avez trois écheveaux un peu orphelins, c'est le projet parfait pour les tricoter. L'alternance des sections très variées permet enfin un tricot motivant et qui avance très vite.

*En bref:

IMG_0003

- Modèle: Suburban wrap

- Désigneur: Joji Locatelli

- Laine: Malabrigo sock coloris Impressionist sky, By Night Dyes MilkyWay coloris Hibiscus et Les pelotes de lune Sock coloris Vendredi 13

- Aiguilles: 4 mm

Posté par fedou à 16:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,


19 septembre 2016

Châle Kisses by the sea - Allons voir l'océan

Impossible de résister à l'appel du large...tout comme à l'appel au test pour le nouveau châle de Joji Locatelli! C'est ainsi que je me suis retrouvée à tricoter ce joli châle en fingering. Je n'arrivais pas à croire que je testais pour cette talentueuse designer. Comme quoi, on n'a pas besoin des autres pour se fixer des limites, on y arrive très bien tout seul...

IMG_0153

Ce châle est travaillé à partir du centre, de haut en bas. On fait des augmentations régulières de chaque côté et sur tous les rangs. Le châle grandit donc très vite (et le nombre de mailles aussi CQFD) et adopte une forme de demie-lune très prononcée. Il alterne des bandes de résille, de jersey et de point texturé qui évoluent en même temps que les couleurs.

IMG_0154

La bordure est tricotée en point mousse et se clôture par un rabattage en picots (magnifique, mais interminable!).

Ce que j'ai aimé dans ce châle c'est le fait d'avoir utilisé 3 couleurs sans pour autant devoir avoir en stock 3 écheveaux. Je m'explique. Seule la couleur utilisée pour la bordure requiert plus de 200 mètres de fil, les deux autres ne mangent que 145 mètres. Autant vous dire que mes restes de fils à chaussettes y sont passées. Je suis ravie.

IMG_0152

C'était d'ailleurs un peu la condition que je m'étais fixée à moi-même: "pas d'achat de laine intempestif, regarde d'abord ce qui se cache chez toi". (oui, parfois, mon cerveau essaye de prendre l'ascendant sur mes passions et rarement, mais là c'est le cas, je l'écoute).

Bingo! Deux restes de laine utilisée pour des chaussettes et un écheveau solitaire auquel je ne trouvais pas de projets sont devenus le combo gagnant pour ce châle au nom évocateur.

Le tout donne un châle romantique et vintage, léger mais enveloppant, parfait pour cet été indien.

IMG_0150

châle Kisses by the sea  de Joji Locatelli - laines Pelotes de lune coloris ouragan legori et Cascade yarns Heritage coloris steel et marine - Aiguilles 3.75 mm

Posté par fedou à 17:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 mai 2014

Gilet Feathers in the wind

Après mes dernières vacances, à Noël, je rêvais de pouvoir me retrouver chez moi quelques jours pour me reposer, prendre du temps pour moi, ma maison et mes petits fauves. J'ai profité du mois de mai et de ses ponts pour m'accorder une vraie parenthèse. J'ai mis ce temps à profit pour avancer, commencer et terminer les petites tâches du quotidien que l'on a jamais le temps d'accomplir: vider les placards, tondre la pelouse, prendre soin de mes petites plantes, prendre soin de moi, prendre soin des fauves, préparer des gâteaux...

feathers in the wind 026

J'ai aussi, et surtout, poursuivi dans ma logique de diminution de stock de laines. Mon choix s'est porté sur mes trois écheveaux de The Uncommon Thread Tough Sock couleur Orion que j'avais acheté pendant le salon Aiguilles en fête sur le stand des Petits Points Parisiens.

feathers in the wind 019Je voulais me lancer un nouveau défi: tricoter des motifs un peu élaborés et l'Amoureux m'avait par ailleurs recommandé de tricoter un gilet un peu différent de ce que je fais habituellement, avec une particularité, comme un col montant par exemple.

feathers in the wind 012

feathers in the wind 015Le modèle qui correspondait au mieux à tous ces critères a été pour moi le gilet Feathers in the wind de Joji Locatelli. Même si ce gilet me donne entière satisfaction, j'en ai bavé. J'ai dû recommencer le motif au moins 8 fois. Pourtant les explications sont simples: sous forme de tableau ou de texte, on suit maille par maille et rang par rang le dessin des feuilles. Mais les jetés ne pardonnent pas les erreurs de distraction. Si on se loupe, et que l'on doit défaire un rang, ça devient vite un casse tête chinois de récupérer le bon nombre de mailles... Si je m'étais attelé à ce travail il y a encore quelques mois, j'aurais fini par abandonner; mais cette fois, j'ai résisté! Ce fut long et laborieux, mais j'ai survécu.

feathers in the wind 023Par ailleurs, j'ai trouvé que la laine n'avait pas une bonne prise en main, qu'elle n'était pas facile à travailler, pas très sympa au toucher. Mais une fois en gilet, lavée, bloquée et séchée, elle adopte une douceur et une rondeur plutôt agréables.

Ce gilet me plaît beaucoup, les motifs lui donnent un petit côté original sans que ce soit chargé. La couleur Orion de la laine est très lumineuse et j'aime beaucoup son très léger dégradé. Et pour une fois je suis entièrement conquise par la coupe: le gilet est  prêt du corps, très féminin.

Il faudrait maintenant que je m'attele à des projets plus printaniers mais disons que pour le moment  j'aime vraiment trop tricoté des pièces chaudes qui auront une longue et belle vie avec une frileuse comme moi. Il faudrait peut-être aussi que j'arrête un peu avec ma frénésie des gilets parce que je commence une véritable collection !

feathers in the wind 011

Posté par fedou à 10:30 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,