16 octobre 2017

Pull Morning in Engelberg - L'importance des couleurs

*La petite histoire:

Cette année, j'ai fait comme les écureuils: j'ai entamé mes provisions durant l'été pour affronter les saisons froides vaillamment. C'est ainsi que je me suis retrouvée à tricoter un pull en laine worsted (aka très épaisse) en pleine canicule.

IMG_0008

Je sais que pour certaines cela relève de la pure folie, mais personnellement cela ne me dérange pas de tricoter de la laine épaisse par ce genre de températures: frileuse un jour, frileuse toujours. D'ailleurs je suis tellement contente de mon bureau exposé plein sud et surchauffé...(je ferme ici la parenthèse frigorifique!).

*Le patron:

Morning in Engelberg est le parfait pull douillet. Celui qui vous accompagne sur le quai de la gare en plein vent quand votre petit train tarde à pointer le bout de son nez. Celui que vous enfilez pour aller chercher le courrier ou partir en balade avec le chien. Celui qui fait un parfait compagnon d'échouage sur canapé... On s'est compris?

IMG_0013

Il se tricote d'une pièce en partant de l'encolure vers le bas. La magnifique torsade sur le côté allège la silhouette et apporte un joli côté féminin à l'ensemble. Le dos et le devant sont tricotés en point mousse et les manches en jersey: rapide et efficace.

*La laine:

Vous connaissez désormais mon amour pour la Cascade yarn 220. C'est une laine qui a un très bon rapport qualité/prix et qui se décline dans une foultitude de couleurs. Elle est très agréable à tricoter; pour moi, c'est une vrai référence.

IMG_0011

Ici, la couleur est un vert/turquoise agrémenté de légères touches de jaune et bleu marine. C'est MA couleur, elle me fait chavirer à chaque fois que je la vois. D'ailleurs, je me suis penché sur des articles s'intéressant à la colorimétrie et j'ai découvert que parfois les couleurs que j'aime ne sont pas forcément celles qui me mettent en valeur. Alors maintenant je me balade avec mon petit tableau de couleurs, un peu comme une peinture impressionniste, pour concilier ce que j'aime et ce qui me va (on est sauvé, le turquoise tendre est dans ma palette!).

*Les plus:

Le motif de la torsade se retient très facilement. Du coup, même si c'est un projet un peu encombrant je l'ai trimballé un peu partout avec moi profitant de chaque occasion pour l'avancer sans besoin d'avoir le patron sous les yeux.

IMG_0022

J'ai pour ma part tricoté une taille XS. Le modèle est en effet assez (trop) large et j'ai préféré partir sur une taille inférieure pour éviter de me noyer dans le pull une fois porté. Il reste donc ample mais pas over-size.

*En bref:

IMG_0017

Modèle: Morning in Engelberg

Désigneur: Nadia Crétin-Léchenne

Laine: Cascade 220 Heathers coloris 9451

Aiguilles: 5 mm

 


21 juin 2017

Châle Boho blush - L'infini et l'immensité du ciel

Voici venu le temps des tenues légères, des peaux à l'odeur de soleil, des rêves de vacances... Voici venu le temps de la vie de bohème, du farniente et de la détente.

J'ai hâte de pouvoir profiter de ces jours ensoleillés, sans contraintes, ou presque... Et cette fois encore mon tricot ressemble beaucoup à mon caractère du moment. 

 IMG_0005

Le châle Boho blush est une nouvelle merveille de Andrea Mowry. De cette désigneuse, j'ai déjà tricoté le châle Ramble et le châle Briochealicious. Je la trouve très talentueuse et ses patrons sont à son image.

Il s'agit cette fois d'un châle en croissant travaillé en point mousse, côtes anglaises et points de flots.  L'élégance de ce châle vient des points classiques utilisés qu'Andrea a su animer par le jeu de rayures et l'alternance de points pleins et de jours. Ce châle n'est pas très difficile à faire (bien que les côtes anglaises demandent toujours un peu de concentration), et pourrait même paraître assez ennuyeux. 

IMG_0007

C'est pourquoi, j'ai décidé d'utiliser un fil gradient. Il est toujours plus motivant de voir un fil changé au long de son tricot, cela permet d'avancer plus vite, car la curiosité est alimentée par l'évolution de couleurs.

Ce fil est un mélange de coton et acrylique (60/40) de la Marque Schepjees. Il s'agit de la qualité Whirl que j'ai tricoté dans le coloris Blueberry Babam. Dans ce fil, le changement de couleurs progressif s'obtient en remplaçant graduellement un seul brin des six qui composent le fil par un brin d'une autre couleur. Les minuscules noeuds qui en résultent sont donc un caractéristique normal de ce fil que l'on peut cacher sans difficulté dans son ouvrage. Le fil est bien retordu pour le rendre agréable à tricoter.

IMG_0009

Sa composition en fait un parfait châle de mi-saison qui peut tout aussi protéger du vent frais que de la chaleur du soleil.

Alors vous embarquez avec moi sur mon nuage?

 IMG_0008

- Boho Blush shawl de Andrea Mowry - Fil Whirl de Schepjees coloris Blueberry Bambam - Aiguilles 3,5 mm -

 

Posté par fedou à 13:58 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

15 mai 2017

Pull Winterly - Into the wild

J'ai laissé ce blog un peu à l'abandon ces derniers temps. Et pourtant, je n'ai pas eu l'impression de délaisser mes aiguilles... Mais ces jours-ci ont aussi été consacrés au jardinage, à la mise en place de mon potager, à la mise en beauté de notre petite maison. Alors, ce pull a trainé en longueur, au point que j'ai même failli m'en lasser.

IMG_0002 (2)

Pourtant, il avait tout pour me plaire: un jeu de texture sur l'encolure, une magnifique dentelle ensuite, des explications claires... Mais le pull se tricote en fingering et je n'ai pas eu la sensation d'avancer mais plutôt de faire du sur-place, voir parfois de reculer.

Mais le voilà, enfin, et je le trouve vraiment parfait... Comme tous les modèles présentés dans le livre Laine (Tome 1) sorti cet hiver (et la liste d'envie continua de s'allonger sans fin).

IMG_0004 (1)

Bref, le modèle est certes long mais il fait son petit effet. Et la laine est d'une douceur incomparable, il faut que je vous en parle un peu plus!

J'ai acheté mes écheveaux en ligne, sur le site de Purple Laines. La personne qui se cache derrière cette boutique est une amoureuse des couleurs, et elle vient de lancer sa propre gamme de fil. Pour ce pull, j'ai opté pour de la mérinos single. Cette laine est extrêmement douce, très agréable à tricoter. Cette douceur vient de la fibre et du fait qu'elle ne comporte qu'un seul brin, mais cela la rend également plus fragile.  Elle n'est normalement pas conseillée pour les pulls car elle risque de feutrer et faire des peluches à cause des frottements répétés, mais je n'en ai fait qu'à ma tête, advienne que pourra.

IMG_0003 (2)

Les couleurs sont toutes en nuances, dégradés, changements et j'ai adoré les tricoter. Et voilà donc mon premier pull en fingering, en single et en vert! C'est une vraie ode au printemps et au renouveau.

IMG_0005

- Winterly Sweater de Suivi Simola pour le Magazine Laine (vol.1) - Laine Purple Laines Coloris l'Or noir et Rocheuses - Aiguilles 3 et 3.5 mm -

 

Posté par fedou à 11:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 avril 2017

Concrétiser ses rêves - La petite boutique du monde de Fée

Arrive ce joli jour où l'on décide de prendre son courage à deux mains, on enfile ses brassards, on saute dans sa bouée, on fait claquer son bonnet sur sa tête et...on plonge dans le grand bain.

Cette année, mon grand bain à moi c'est la création de ma petite boutique :

www.lemondedefee.tictail.com 

Vous y trouverez des accessoires tricotés par mes soins pour les petits et les plus grands comme par exemple Nestor le lapin,

IMG_0001 (3)

ou quelques bonnets pour affronter le froids.IMG_0259 (2)

IMG_0260 (2)

IMG_0262 (2)

IMG_0271 (1)

Bref, n'hésitez pas à y jeter un oeil!

 

Posté par fedou à 16:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 mars 2017

Ramble shawl - Tresser des couronnes de pâquerettes

Un nouveau châle a rejoint ce matin ma petite collection. Il a pris un petit chemin sinueux, couvert de feuilles et de petites fleurs, il a parcouru de longues distances entre moments d'euphorie et pentes raides... il porte donc parfaitement son nom, "ramble" signifiant randonnée en anglais.

IMG_0262

Ce châle je l'avais repéré dès sa sortie en 2016, mais je n'avais pas encore assez d'assurance avec le point brioche. Depuis, le Briochealicious est passé par là, il est d'ailleurs l'oeuvre de la même designeuse dont j'affectionne le travail tout particulièrement. Vous pouvez retrouver ma version ainsi que mes observations ICI

IMG_0263

Ramble est un châle moelleux tricoté en DK donc bien épais. Il se commence par une partie toute en rayures bicolores et se poursuit ensuite par un dessin réalisé en point brioche ou fausses côtes anglaises. Alors de prime abord je me suis dit que ce tricot là, il ne permettrait aucune distraction, pas de série, pas de podcast rien, sinon un silence de cathédrale. Finalement, le motif est assez répétitif et on s'y retrouve très rapidement. Cela ne m'a pas empêché de devoir détricoter plusieurs fois mais plus par inattention qu'incompréhension ou difficulté.

IMG_0266

J'adore vraiment ce châle. Même si pour certains il est déjà trop épais pour la saison, j'adore le porter encore lematin quand je pars me balader en compagnie de mes fauves et que le vents souffle à travers les champs. Je m'emmitouffle alors jusqu'aux oreilles et je brave cette météo encore  capricieuse de mars. D'ailleurs mon choix de couleurs me fait penser aux tapis de pâquerettes qui fleurissent au printemps et donc je faisais des couronnes, bracelets et autres petits bijoux fleuris.

IMG_0258

- Ramble shawl de Andrea Mowry - Laines Madelinetsoh Tosh DK coloris Moorland et La Bien Aimée DK coloris Paisley - Aiguilles 4.5 mm -

Posté par fedou à 12:50 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


14 mars 2017

Brick - Entre tweed et jersey.

 Brick est le pull parfait pour celles qui débutent ou qui, comme moi, ont envie d'un projet en toute simplicité pour mettre en valeur une laine à laquelle on est attachée, où que l'on aime tout particulièrement. Par ailleurs, et cela n'est pas négligeable, le patron est gratuit et très bien écrit. Je ne vais pas avoir beaucoup de chose à dire sur le pull en lui-même: sans fioriture, il se tricote du l'encolure vers le bas, tout en jersey: voilà pour le côté "technique". D'ailleurs c'est exactement ce que je recherchais: un pull un peu brut, dans son jus, dont l'authenticité ne laisse aucun doute sur le côté "fait-main".

IMG_0254

J'aimerais cette fois m'attarder un peu plus longtemps sur la laine. J'avais tout d'abord craqué sur cette jolie couleur entre le vieux rose et le prune, moucheté de ces petits inserts de laine multicolore. Je n'avais encore jamais tricoté de laine tweedée et son travail est très agréable. J'ai d'ailleurs utilisé la même laine pour mon châle Paris toujours que vous pouvez retrouver ici.

IMG_0253

Puis, je me suis intéressée de plus près à sa méthode de fabrication; et tout m'a séduit. Fonty est une filature française qui se situe dans la Creuse. Ils pratiquent ce qu'ils appellent une teinture raisonnée, cela signifie qu'ils ne teignent qu'une certaine quantité de laine dans une nuance foncée et par adjonction deplus ou moins de laine écrue arrivent en une seule teinture à produire 3 coloris dégradés. L'impact de la teinture est ainsi divisé par trois. 

IMG_0255

Le résultat final est doux tout en restant rustique, chaud mais léger. C'est ainsi le parfait petit pull de transition entre l'hiver et le printemps.IMG_0252

- Pull Brick de Clare Lee  - Laine Fonty super tweed cloris 23 (Prunille) - Aiguilles 4.5 et 5.5 mm  - 

 

Posté par fedou à 13:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10 mars 2017

Falling leaves cardigan - Le bruit du vent dans les feuilles

En ce moment je collectionne les coups de coeur en tricot, comme l'on collectionne les coquillages. On cherche le produit parfait, celui le plus insolite. On fait attention à la couleur, à la forme; et enfin on le trouve et on ne cesse plus de l'admirer.

Le gilet Falling leaves est comme ça; c'est un petit trésor. C'est un beau et grand gilet que je peux porter tout au long des saisons. En veste douillette au printemps et à l'automne tout comme en bon gros gilet en hiver. 

 

IMG_0252

 

Il se tricote du haut vers le bas et le dessin dans le dos de ces feuilles qui tombent lui donne un petit plus non négligeable. Je l'adore purement et simplement. En amoureuse de la nature qui se respecte, j'affectionne tout particulièrement tous les tricots comportant un motif de feuilles, branches ou tout autre éléments "naturels. Alors, ce gilet, c'était un peu comme une évidence pour moi.

IMG_0253

Je l'ai tricoté assez vite, la laine étant épaisse et le motif addictif. D'ailleurs c'est drôle parce qu'une fois que je le porte, j'ai tendance à oublier le motif dans le dos. Mais il y a toujours quelqu'un pour m'en faire un complment et ça me fait sourire à chaque fois!

IMG_0254

J'ai juste mis une éternité à me décider à coudre les boutons. D'ailleurs, pour être tout à fait honnête ce n'est même pas moi qui les ai cousu mais bien ma maman (comme d'habitude). Il va vraiment falloir que je m'oblige un jour à m'atteler à cette tâche, ce n'est plus possible. Surtout que j'adore tricoter puis porter des gilets. Je trouve qu'on peut les assortir à beaucoup de vêtements de notre garde robe...Mais coudre les boutons, franchement, c'est la plaie pour moi!

Enfin, il est là, il est beau, il est chaud et il a tout pour plaire.

IMG_0255

Falling leaves cardigan de Strikkelisa - Laine Alalska de Drops coloris 1103 - Aiguilles 4 et 5 mm - 

 

Le jour où je vais disparaitre, j'aurai été poli avec la vie car je l'aurai bien aimée et beaucoup respectée. Je n'ai jamais considérée comme chose négligeable l'odeur des lilas, le bruit du vent dans les feuilles, le bruit du ressac sur le sable lorsque la mer est calme, le clapotis. Tous ces moments que nous donne la nture, je les ai aimés, chéris, choyés."

Promenades en bord de mer et étonnements heureux - Kersauson.

 

 

 

Posté par fedou à 10:07 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 février 2017

Châle Holey chevrons - Le calme de l'océan.

Mon nouveau châle chéri vient de tomber de mes aiguilles et depuis qu'il a fini de sécher il ne quitte plus mes épaules. J'ai l'impression d'emmener avec moi un bout de ciel bleu strié de nuages, ou un morceau d'océan écumant. En fidèle passionnée de bleus, ce châle est tout simplement le Saint Graal pour moi. 

IMG_0256

Il est par ailleurs parfait pour la saison. Tricoté en fingering, c'est un châle léger, mais son ampleur permet de s'emmitouffler et de se couvrir pour se protéger des vents frais.

Au niveau de la technique, rien de sorcier. Du point mousse à n'en plus finir, des rayures et enfin, la récompense à la fin, les jolis chevrons qui donnent toute sa particularité au châle. Pour ma part, j'ai dû raccourcir les chevrons par manque de laine, néanmoins, il reste très grand et j'ai pu utiliser mes deux écheveaux au maximum. 

IMG_0253

Au niveau de la laine, j'étais d'abord partie sur une combinaison noir et rose. Mais en ouvrant ma malle, je suis tombé sur ces deux écheveaux qui étaient fait pour se rencontrer. Le rendu est très solide et doux à la fois. La combinaison des couleur me fait penser à l'écume des vagues de l'océan, avec les variantes que prend l'eau en focntion de la météo. J'ai presque envie de sortir mon ciré jaune poussin...

IMG_0257

D'ailleurs, côté satisfaction, ce projet rempli un maximum de critères: il est immense mais léger, il m'a permis d'utiliser au maximum mes laines en adaptant le patron, les couleurs s'harmonisent parfaitement et le bleu dégradé a été un vrai plaisir à tricoter car on apeçoit les changements à chaque maille.

Vous auriez dû me voir le soir où il a été fini, faire des petits bonds de joie. C'est à ce moment précis que je me rend compte à quel point le tricot me satisfait et me rempli de bonheur simple. 

IMG_0255

Châle Holey chevrons de Stephen West - Laines Hedgehog Fibres coloris Plankton et LITLG coloris Spring Clug - Aiguilles 4 mm - 

 

Posté par fedou à 17:36 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 février 2017

Gilet Alpenglühen - De la passion des torsades.

Il y a des gilets qui se présentent comme une évidence; de ceux qui seront une pièce phare dans votre garde-robe, que vous aimerez porter dans de nombreuses circonstances très différentes. Mon gilet Alpenglühen est de ceux-là.

Tout d'abord parce qu'il est orné de torsades et mon amour pour les torsades l'emporte sur tout. Et puis, la couleur de la laine, un joli violet mix lui confère un joli look un peu rétro anglais qui me plaît vraiment beaucoup.

IMG_1772

Le gilet est facile dans sa réalisation. Les explications sont très claires et le patron comporte des points de détails et des petites particularités qui féminisent encore plus le gilet. 

IMG_1773

J'ai un peu moins aimé le relevage des mailles pour l'encolure et les boutonnières, mais c'est un moindre mal. Par ailleurs, le gilet étant tricoté du bas vers le haut (bottom-up), cela oblige ensuite à relever les mailles pour les manches... Mais là encore, c'est un petit inconvénient, pas de quoi freiner le plaisir. Il suffit juste d'être plus attentif.

IMG_1774

J'adore mon petit gilet. A tel point que je n'ai pas hésité une seconde à faire tomber le manteau ce week-end à l'occasion d'une belle escapade à Fécamp pour lui offrir une séance photo à la hauteur de sa beauté aux pieds des falaises.

IMG_1775

Et, ce qui ne gâte rien, ce gilet et ma première pièce pour ma participation au défi "Je tricote ma garde-robe capsule 2017". L'année commence bien!

IMG_1776

Gilet Alpenglühen de Isabell Kraemer - Laine Nepal de Drops coloris 4434 - Aiguilles 4.5 et 5 mm - 

 

Posté par fedou à 17:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

09 février 2017

De l'importance de posséder des chaussettes tricotées.

Il y a encore un an, je ne voyais pas l'intérêt de tricoter et même de porter des chaussettes en laine faites à la main. En effet, elles ne sont pas bien chères dans le commerce, et on a l'embarras du choix: on en trouve de toutes les couleurs, de tous les motifs et de toutes les matières. 

Bref, selon moi, il était plus facile d'en acheter que d'en tricoter. Ce que je ne savais pas encore, c'est le  profond sentiment de joie qu'apporte le tricot de chaussettes. Et je te préviens lecteur, une fois que un orteil mis dans l'engrenage, rares sont ceux qui en sont ressortis indemnes.

gratuit-modèle-tricot-chaussettes-homme

La curiosité étant toujours la plus forte chez moi, je me suis donc décidé à commencer une première chaussette. A ce titre, il faut savoir que les techniques sont nombreuses, je ne vais exposer ici que celles que j'utilise et que j'afectionne tout particulièrement.

Tout d'abord, quel que soit le modèle, je tricote toujours mes chaussettes de la tige vers la pointe, c'est-à dire du haut vers les orteils? Plusieurs raisons à cela: Tout d'abord, je n'aime pas du tout la méthode du turkish cast-on ou Judy's magic cast-on que nécessite un montage par les orteils. Je trouve cela fastidieux pour un résultat mitigé. Mon tricot commence donc toujours pas le haut du pied, en côtes 2/1 ou 3/1.

knitted-socks-borders

 La plupart du temps je monte 60 ou 64 mailles en aiguilles 2.5 mm, c'est la combinaison parfaite pour mes chaussettes en taille 38. Pour l'amoureux, qui chausse du 43 je monte 72 mailles en aiguilles 2.75 mm.

Pour le talon, j'ai longtemps utilisé le talon renforcé proposé dans le modèle gratuit des Hermione's every day socks . Je lui ai ensuite préféré le fish-lips kiss heel, que je trouve plus facile à réaliser et mémoriser, sans mailles à relever et nettement plus rapide. Là encore, c'est une question de préférence, chaque tricoteuse ayant ses petits chouchous et ses techniques favorites.

images

Voilà pour le côté techniques; n'hésitez pas à me poser des questions dans les commentaires si vous souhaitiez des approfondissements. Je me ferais une joie de vous aider.

Quels sont alors les avantages de tricoter des chaussettes plutôt que de les acheter?

- Tricoter des chaussettes, c'est rapide: que vous les tricotiez l'une après l'autre ou en même temps sur un même câble, en une semaine l'affaire est réglée.

- Tricoter des chaussettes, ça détend: En effet  en fonction du modèle plus ou moins compliqué que vous allez choisir, du simple jersey au motif le plus ardu, cela reste un profond moment de détente, voire de méditation. On se coupe de tout et on se concentre sur ce petit tube qui grandit.

- Tricoter des chaussettes, c'est pratique: C'est LE projet tout terrain. Petit par son volume, il peut se glisser dans un sac à main, se tricoter dans les transports ou les salle d'attente. Bref, c'est un parfait projet nomade.

- Tricoter des chaussettes, c'est l'assurance d'un cadeau apprécié: J'en ai fait l'expérience à de nombreuses reprises. Les chaussettes offertes sont toujours très appréciées par leur destinataire. Alors pourquoi hésiter.

Et enfin, les chaussettes tricotées sont nettement plus chaudes et résistantes et agréables à porter que celles du commerce et ça, pour moi, c'est vraiment l'argument massue pour être sûre de passer l'hiver les petons au chaud.

Women knitting socks for soldiers 1916

Alors convaincus?

 

Posté par fedou à 14:19 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,