22 septembre 2016

Sauter à pieds joints dans l'automne.

128777-Goodbye-Summer-Hello-Autumn

Ça y est nous y sommes, aujourd'hui débute officiellement ma saison préférée: l'automne. Il y a plein de raisons pour aimer cette saison, mais pour moi, elle est synonyme de choses très particulières.

1. La période parfaite pour le tricot.

Autumn Leaves

Qui dit changement de saison, dit forcément changement de garde robe. Les matins se font plus frais et saisissants. Les jours raccourcissent et se refroidissent. Bref, pas de surprise, il est temps de sortir l'artillerie lourde: les gros pulls en laine, les vêtements chauds, les chaussettes... Autant dire que pour celles qui tricotent, c'est purement et simplement le moment de se lâcher. On passe des journées entières sur Raverly à stocker des modèles , comme les écureuils leurs noisettes. On fait des listes interminables de projets à faire, on rêve à tous ceux que l'on pourra porter. L'automne, c'est la saison des possibles.

2e16b17a5631e1babb66b3842a0d672a

C'est aussi le moment de penser aux proches, car finalement Noël n'est plus si loin pour celles qui comptent offrir des cadeaux faits main. La fourmi ouvrière qui sommeille en nous se réveille, prête à faire feu de tout bois: au placard la cigale estivale!

2. Les couleurs de l'automne.

99908111_o

L'automne c'est aussi la saison où tous les sens sont en éveil. La nature nous offre un tableau changeant et en pleine mutation. Les couleurs d'abord. Il suffit de lever le nez (ou de baisser les yeux) lors d'une balade en forêt pour admirer les harmonies de jaunes, oranges, marrons, rouges et verts. Le matin tout est embrumé (et nous aussi), on a l'impression de se déplacer dans de la ouate, tout est plus doux, plus feutré. Et la lumière elle est plus belle, plus forte, plus particulière et commence aussi à devenir plus rare! Alors, on ouvre grands ses mirettes et on en prend pleins les yeux, on se gonfle de beauté, on profite!

3. Le temps du cocooning.

6e72861b15d2cd92f36cc7f435b2603a

L'automne est l'excuse parfaite pour le cocooning. C'est le temps béni des boissons chaudes (et du célébrissime et délicieux Pumpking spice latte de chez St***ucks) à toutes heures: le matin en se levant, l'après-midi pour le réconfort, le soir pour se faire plaisir. Il y a toujours un moments pour sortir son mug préféré et siroter une délicieuse boisson chaude.

C'est aussi la saison qui t'autorise à faire des siestes inopinées tout au long du week-end. On entre lentement dans une période d'hibernation et c'est quand même chouette.

Puisqu’en automne tout s’assombrit, on se crée des ambiances tamisées dès le début d'après-midi : c’est le moment de sortir les guirlandes lumineuses et de disperser des bougies partout dans la maison. 

En plus de la soupe, l'automne est la saison officielle de la comfort food: on cuisine des pommes de terre, des courges, des potimarrons et autres bons petits plats que l'on laisse mijoter des heures durant. 

4. La rentrée littéraire.

9a811aca1fbe38bdaf80be9fbb3d2395

Même si l'on a passé l'âge d'aller à l'école, l'automne reste quand même synonyme de rentrée. Oui, mais une rentrée bien plus sympa: la rentrée littéraire (et musicale). Alors, on file à la bibliothèque faire le plein de BD, de romans, de magazines que l'on lira sous la couette ou vautrée dans le canapé à côté d'un bon feu de cheminée.

5. Le retour des séries.

ambiance-hiver-2-1024x682

Il commence à faire froid pour passer les journées entières dehors. alors, après une belle balade, quoi de mieux que de savourer un bon thé devant les nouvelles séries qui fleurissent à cette période. On a que l'embarras du choix et avec un bon tricot, l'après-midi défile à tout allure.

Posté par fedou à 11:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


19 septembre 2016

Châle Kisses by the sea - Allons voir l'océan

Impossible de résister à l'appel du large...tout comme à l'appel au test pour le nouveau châle de Joji Locatelli! C'est ainsi que je me suis retrouvée à tricoter ce joli châle en fingering. Je n'arrivais pas à croire que je testais pour cette talentueuse designer. Comme quoi, on n'a pas besoin des autres pour se fixer des limites, on y arrive très bien tout seul...

IMG_0153

Ce châle est travaillé à partir du centre, de haut en bas. On fait des augmentations régulières de chaque côté et sur tous les rangs. Le châle grandit donc très vite (et le nombre de mailles aussi CQFD) et adopte une forme de demie-lune très prononcée. Il alterne des bandes de résille, de jersey et de point texturé qui évoluent en même temps que les couleurs.

IMG_0154

La bordure est tricotée en point mousse et se clôture par un rabattage en picots (magnifique, mais interminable!).

Ce que j'ai aimé dans ce châle c'est le fait d'avoir utilisé 3 couleurs sans pour autant devoir avoir en stock 3 écheveaux. Je m'explique. Seule la couleur utilisée pour la bordure requiert plus de 200 mètres de fil, les deux autres ne mangent que 145 mètres. Autant vous dire que mes restes de fils à chaussettes y sont passées. Je suis ravie.

IMG_0152

C'était d'ailleurs un peu la condition que je m'étais fixée à moi-même: "pas d'achat de laine intempestif, regarde d'abord ce qui se cache chez toi". (oui, parfois, mon cerveau essaye de prendre l'ascendant sur mes passions et rarement, mais là c'est le cas, je l'écoute).

Bingo! Deux restes de laine utilisée pour des chaussettes et un écheveau solitaire auquel je ne trouvais pas de projets sont devenus le combo gagnant pour ce châle au nom évocateur.

Le tout donne un châle romantique et vintage, léger mais enveloppant, parfait pour cet été indien.

IMG_0150

châle Kisses by the sea  de Joji Locatelli - laines Pelotes de lune coloris ouragan legori et Cascade yarns Heritage coloris steel et marine - Aiguilles 3.75 mm

Posté par fedou à 17:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 août 2016

Châle Exploration station - Une promenade en bord de mer.

Ça sent de plus en plus bon les vacances par ici. Bientôt, je serais de retour en Italie pour quelques jours. Au programme des randonnées en montagne, de ballades les pieds dans l'eau, des journées de visites et de farniente, de la bonne cuisine, des soirées à refaire le monde et à scruter le ciel ... J'ai vraiment hâte.

IMG_0041

Je voulais pour l'occasion (et parce que les soirées en montagnes sont toujours fraîches) me tricoter un joli châle aux couleurs de mes vacances...

Dans mon stock j'avais quatre pelotes de Holstagarn dans un dégradé allant de l'écru au noisette. En les voyant ainsi réunies, je me suis tout de suite dit qu'elles feraient un parfait Exploration Station.

IMG_0045

Le châle est d'une ampleur pharaonique. On se retrouve très vite avec plus de 400 mailles sur les aiguilles. Mais, franchement, on ne les sent pas, car impossible de s'ennuyer. Chaque section est différente, soit par sa couleur, soit par sa construction. Résultat, on ne voit pas les rangs passer et on a même l'impression de relever de jolis défis. D'ailleurs, je l'ai fini en 8 petits jours!

IMG_0043

J'ai particulièrement apprécié tricoter le point brioche (ou côtes anglaises), il est au tricot ce que Mozart est à la musique classique: l'excellence, le parfait!

Ce qui est sûr, c'est que mon châle et moi, nous sommes prêts pour les vacances!

IMG_0042

Exploration station de Stephen West - Laine Holstgarn Coast coloris : nutmeg, écru, skylight et denim - Aiguilles 4 mm.

Posté par fedou à 19:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29 juillet 2016

Châle Emiliana - La géométrie des mosaïques.

Dès qu'on me parle de mosaïques, ou que j'en vois quelque part, mon esprit ne peut s'empêcher de me ramener en arrière lorsque j'ai eu la grande chance de visiter Rome.

Plus précisément, j'ai été profondément marquée par les thermes de Caracalla. Un peu en dehors de Rome, au pied de la colline de l'Aventin, les ruines de ces thermes sont imposantes et permettent aux visiteurs de découvrir les restes de ce qui fut l'un des plus riches et des plus somptueux centres thermaux de l'Empire romain. 

mosaiques Caracalla 1

Les ruines des thermes de Caracalla sont les mieux conservées de l'empire romain et permettent de bien se représenter les différentes zones des thermes. Ce qui m'a le plus frappé c'est l'état de conservation de pans entiers de mosaïques qui décoraient les bains. Bien que désormais très peu nombreux, ils sont tout simplement magnifiques et représentent la perfection pour tous les amateurs de géométrie, d'ordre et de précision comme moi! Ces formes parfaitement géométriques et ces dessins en miroir ont sur moi un réel effet apaisant.

mosaiques caracalla 2

Le rapport avec le tricot dans tout ça? Et bien , normalement aucun; mais cela a changé lorsque j'ai vu ce châle. Tricoté avec deux laines contrastantes, Emiliana se pare de deux bandes de mosaïques centrales tout simplement magnifiques.

IMG_0038

Motivée par la naissance du dessin j'ai mis tout juste une semaine pour le finir. C'est un modèle très addictif, durant lequel on ne s'ennuie pas. Je ne l'ai pas trouvé complexe, bien au contraire, et je le conseillerais aux débutantes. En effet, et c'est un peu là ma déception, le dessin ne s'obtient pas à partir d'un jacquard mais d'un simple jeu de mailles glissées. Certes, cette construction est plus abordable et aisée, mais je trouve le résultat moins net et moins ambitieux. 

IMG_0043

La forme très enveloppante et sa taille généreuse me garantiront de rester bien au chaud cet automne et cet hiver. 

IMG_0054

Enfin, je le trouve très joli quand même, la laine jouant beaucoup dans le résultat final.

IMG_0045

Emiliana de Lisa Hannes - Laines Squirrel's yanrs coloris Marshmallow et Iris - Aiguilles 4 et 4.5 mm

Posté par fedou à 08:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 juillet 2016

En juin trop de pluie, et le jardinier s'ennuie.

Le mois de juin s'en va... Bienvenue juillet! 

Que reste-t-il de ce premier mois d'été? De la pluie, beaucoup, du tricot, énormément, des balades, un peu, du jardinage, pas assez... Mais on se rattrape en ces premiers jours de juillet qui nous offrent des journées ensoleillées et chaudes; parfaites pour s'occuper du jardin.

 Nous avons pu ramasser nos premières framboises de la saison et le temps de réfléchir à une recette, elle avaient toutes été avalées sans autre forme de procès. Chaudes, sucrées et gorgées de soleil, c'est encore comme ça qu'elles sont les meilleures!

13532809_10154269951026944_8914008136411834152_n

J'ai aussi pris le temps de faire de la place aux plants de tomates qui s'épanouissent comme des bienheureux. Chaque tomate aperçue au milieu des feuilles est comme un nouveau petit trésor découvert.

13566970_10154288817651944_6075526710200711288_n

La chaleur ne me dissuade pas de tricoter. Ce n'est pas un frein pour moi. J'aime tricoter à l'ombre sur la terrasse, lever le nez de temps en temps au chant d'un oiseau ou au bruissement inconnu dans les feuillages. J'ai pu ainsi terminer une nouvelle paire de chaussettes, et m'attaquer à la couture d'un tricot en dentelle.

13516273_10154283760026944_2343524567666391536_n

Le mois de juillet est aussi synonyme de couleurs plus douces dans mes tricots, et dans mes créations en général.

Je vous souhaite un beau week-end, plein de soleil et de bons moments.

Posté par fedou à 11:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


01 juin 2016

L'habit ne fait pas le moine ou comment réduire sa garde robe.

Aujourd'hui, j'avais envie de parler chiffons. Je ne suis pas une grande "modeuse"; aux habits tendances et chics, je leur préfère ceux confortables, avec une valeur sentimentale, un coup de coeur dans une petite boutique...Ce qui n'empêchait pas mon placard de déborder.

vide-dressing

Je suis frileuse et j'ai tendance à accumuler les pulls, les sous pulls, les tee-shirts à manches longues, les pantalons...Pour me retrouver à toujours porter les mêmes pièces.

Alors , j'ai ouvert bien grand mon placard, j'ai tout sorti et j'ai fais LE tri. Je me suis imposée deux grandes sections:

- Ce que je mets souvent (voire tout le temps)

- Ce qui dort au fond du placard depuis bien trop longtemps que j'ai divisé en

  • je jette (habits très usés, abîmés...)
  • je recycle (brocante, don, upcycling)

et un seul mot d'ordre: préférer la qualité à la quantité.

Après une bonne après-midi, où j'ai vraiment pris du plaisir à ranger, ma garde robe se retrouve désormais réduite à:

  • 6 pulls chauds
  • 3 pulls légers
  • 4 tee-shirts à manches longues
  • 5 tee-shirts à manches courtes
  • 1 chemise
  • 1 jean
  • 4 pantalons
  • 2 shorts
  • 2 robes
  • 2 jupes
  • 2 manteaux / 1 veste
  • 1 ciré (c'est de saison)

images

Au début, j'ai eu peur de ne rien avoir à me mettre sur le dos au bout d'une semaine. Mes craintes se sont envolées! Après un mois de pratique, les résultats sont plutôt concluants: moins de lessive, moins de repassage, moins de temps passer à gamberger devant mon placard, des tenues plus faciles à associer, des vêtements auxquels je tiens vraiment et que je trouve du plaisir à porter.

Mes jolis tricots prennent toujours plus de place dans mon placard mais dans mon petit coeur de tricoteuse aussi. D'ailleurs, je ne désespère pas un jour de me passer définitivement des magasins pour m'habiller; que ce soit en tricotant mes propres pièces où en chinant dans les brocantes et autres friperies.

chaussettes-copie1

En ce qui concerne plus précisément le tricot, en tant que loisir créatif, je ne voulais pas me fixer de règles. Je souhaitais continuer à tricoter ce dont j'avais envie plus que ce dont j'avais réellement besoin... Mais cette philosophie aussi est en train de changer. J'essaye de rationnaliser au maximum mes laines et de leur trouver un projet "utile" mais non moins agréable. D'ailleurs, cela fait un mois que je n'achète plus de laine, je ne suis pas en manque et ma malle est loin d'être vide. En revanche, je ressens un réel bien être à piocher dans mes réserves,à utiliser mes laines et à ne pas voir mon espace envahi mais au contraire désencombré!

Posté par fedou à 16:26 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

30 mai 2016

Le goutte à goutte des perles de pluie...

Joli mois de mai, tu devais nous apporter le soleil, le ciel bleu et la douceurs des soirées passées au jardin. Tu devais être chaud et doux, mais tu n'en as fait qu'à ta tête. Tu as déversé sur nous des orages, des pluies diluviennes, des vagues de grêles... Tu as été bien capricieux! Nous nous sommes donc retrouvés, en plein mois de mai, à devoir rallumer le poêle, remettre des pulls bien chaud et ne pas quitter nos manteaux.

Mais au milieu de toute ces intempéries, contre lesquelles, de toute manière, on ne peut lutter, j'ai décidé de faire contre mauvaise fortune bon coeur. Parce que la pluie, ça peut être chouette aussi.

  • Marcher sous la pluie. J'ai deux chiens, et même si l'une des deux se passeraient bien de ces excursions humides, marcher sous la pluie est un moment que je considère comme agréable. Tout d'abord pour les odeurs qui se révèlent avec la pluie: la terre mouillée, les feuilles, les fleurs. Tous les parfums deviennent plus denses, plus profonds et j'adore.

IMG_0344

  • Voir s'épanouir la nature. Mon potager ne s'est jamais aussi bien porté en cette saison. Je le trouve tous les matins, plus grand, plus vigoureux et je découvre avec délectation que les premiers fruits et les premiers légumes ont fait leur apparition. Mais gare aux limaces et autres mollusques des jardins qui ont grand appétit en cette période. Je cherche encore la formule efficace et non agressive pour les convaincre d'aller voir ailleurs. Mon jardin, en revanche, ressemble à une vraie jungle, sauvage et dense. Mais je ronge mon frein et lui laisse la liberté de s'épanouir à sa guise sous l'eau!

IMG_0348

  • Rester à la maison quand il pleut. Rien de mieux que de profiter des jours pluvieux pour prendre soin de son intérieur. Quand on ne peut vraiment pas mettre le nez dehors, rien de tel pour ranger, faire du vide, rénover décorer. Mais surtout, qui dit mauvais temps, dit aussi, tricot à volonté. Je dois l'admettre, même si je me languis de mon jardin, j'avance à pas de géant dans mes tricots!

J'ai ainsi fini une paire de chaussettes. Je les adore. Le modèle est disponible gratuitement sur Ravelry, ici. Je les ai tricoté en Goomy 50 de Bergère de France en coloris imprimé paille? J'aurais au moins eu du soleil sur mes aiguilles.

IMG_0346

J'avance à bonne allure ma marinière également. Je lui concoterais alors un article spécial.

IMG_0345

J'espère tout de même que le mois de juin sera plus sec, plus ensoleillé aussi. PArce que, oui, la pluie c'est bien mais...Point trop n'en faut. Juin, je compte sur toi maintenant.

Posté par fedou à 19:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 mai 2016

Cardigan Bertille - Le goût des choses simples

Depuis mi-décembre, j'ai la grande joie d'être devenue tata; une tata qui tricote qui plus est. Depuis ce jour là (et même avant) je ne boude pas mon plaisir de tricoter de la layette. J'ai ainsi découvert le monde merveilleux du tricot pour bébé, les couvertures, les bonnets, les petits pulls, les jolis gilets... A ne plus savoir où donner de la tête. Mais cette frénésie s'accompagne aussi de la peur de décevoir, enfin, de ne pas faire plaisir une fois le projet terminé. 

IMG_0028

 

IMG_0030

Alors, je mets un point d'honneur à impliquer la maman, lui demander les couleurs qu'elle aime, ce qu'elle préfère mettre à sa petite fille... pour être sûre que le cadeau sera apprécié, certes, mais aussi étrenné.

IMG_0029

Pour ce gilet, j'ai un peu dû déroger à la règle. Il s'agissait d'un test tricot secret pour Anaïs alias mathulenille sur Instagram ou Miss H sur Ravelry. J'ai donc respecté la règle du silence et tricoté sans en toucher un mot à personne.

IMG_0031

Le gilet s'appelle Bertille. Ce prénom est inspiré du terme germanique "berht" qui signifie "brillant". Et brillant, c'est exactement ce qui qualifie au mieux ce patron. Travaillé d'un seul tenant, il est décoré d'une magnifique dentelle (très facile au demeurant) sur la poitrine. Le modèle se termine en cousant les côtés et le dessous des manches.

4 petits boutons agrémentant le plastron et donnent à ce petit haut un joli côté rétro et vintage.

Ce patron est disponible dès aujourd'hui sur Ravelry.

IMG_0034

 Cardigan Bertille de Miss-H - laine Yowza Whatta skein! coloris Adobe - Aiguilles 4.5 mm

 

Posté par fedou à 09:34 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 mai 2016

Et le mois d'avril s'en est allé...

IMG_0165

IMG_0166

Au revoir avril, si gentiment tu pouvais emmener toute cette pluie et ce froid avec toi, ce serait vraiment très appréciable! Jamais autant que cette année je n'ai trouvé le dicton si facile à appliquer: "En avril ne te découvre pas d'un fil!"

IMG_0167

IMG_0163

Bienvenue joli moi de mai, je t'espère plein de belles promesses et de soleil.

IMG_0168

Posté par fedou à 17:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 avril 2016

Pull Keera - 50 nuances de gris

Un gros pull pour un mois d'avril capricieux et changeant; un gros pull pour la grande frileuse que je suis et pour mille autres raisons.

IMG_0004

 

IMG_0006

J'ai adoré son côté rustique qui contraste avec la finesse de la dentelle, sa simplicité rehaussée par le travail du motif. J'ai adoré la laine, sa rondeur, sa douceur, son côté naturel.

IMG_0012

 Le patron: les explications sont limpides, accompagnées de graphiques, de pas à pas et de nombreuses astuces pour un résultat impeccable et bluffant.

IMG_0016

IMG_0021

La laine: Elle s'adoucit grandement au lavage ce qui en fait un vrai atout pour ce gros pull. Par ailleurs, elle ne bouge pas, elle ne s'élargit pas, mais gagne en gonflant. Ronde et retordue, elle met parfaitement la dentelle en valeur. Épaisse, elle permet un tricot rapide et gratifiant.

IMG_0014

Hors saison? Pas pour moi, je l'ai encore porté ce matin. Et puis, ce sera également un excellent basique pour l'automne et l'hiver prochain.

IMG_0009

Pull Keera de Isabell Kraemer - Laine Gilliatt de De Rerum Natura coloris poivre et sel - Aiguilles 4.5 mm et 4 mm

Posté par fedou à 09:20 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,