19 août 2014

Neige sur les cimes - Gathering stripes

IMG_0007L'hiver se prépare toujours mieux l'été. On pense aux prochains jours froids, aux matins difficiles et brumeux, aux journées toutes sombres. Bref, on devient prévoyants. Il en va de même avec le tricot. En plus cette année, pourquoi se priver, les fils ne collent pas aux doigts et glissent d'une aiguille à l'autre sans aucune difficulté; ce n'est pas comme si il faisait chaud !

IMG_0006

J'ai toujours préféré l'hiver à l'été. Bien que très frileuse, je peux dans ces cas là accumuler les couches, alors que quand tu as chaud, il faut bien arrêter l'effeuillage à un moment. Pareil, j'ai toujours préféré partir à la montagne, à la fraîche, qu'en plein cagnard à la mer... Et disons que ma petite semaine dans le Parc des Ecrins m'a inspiré ce message.

IMG_0014

Bref, un millier d'excuses toutes faites pour justifier mon pull Gathering Stripes du mois d'août.Et je savais aussi que je tricoterais une valeur sûre. Je l'avais vu sur le blog de maman_crotte qui l'a tricoté pour son petit bonhomme et j'avais été conquise tout de suite.

IMG_0011

Un petit bonheur tout simple qui se tricote sans effort. Tout en simplicité, ce pull additionne néanmoins plusieurs détails très sympas: le col d'abord, tout en point mousse avec son ouverture latérale (même si cela implique de coudre des boutons), les rayures évidemment, et aussi les jolies finitions des manches et du bas du pull.

IMG_0008

Un régal donc si ce n'est mon blocage psychologique avec les rangs raccourcis. Il n'y a rien de compliqué pourtant, il suffit de suivre les explications. Mais c'est mon Everest à moi, mon chemin de croix, que je suis obligée de refaire au moins deux fois, à tous les coups il me manque des mailles.

Une fois cette étape passée, c'est toujours tout droit! Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, je me suis gâtée au niveau de la laine en utilisant de la Madelinetosh  Tosh Merino light ( 100 % mérinos et 100% lavable en machine) ...le Saint Graal de la tricoteuse frileuse tricoté avec des aiguilles 4.

IMG_0012

Bon et maintenant : moufles, bonnet, chaussettes... J'hésite !


04 août 2014

Guernsey wrap

Depuis que j'habite en France, j'ai toujours eu une attirance forte pour la Bretagne et ses îles lointaines: Ouessant, Chausey, Jersey ... J'aime cette ambiance tourmentée, les palettes de bleus, les paysages, l'air marin. J'aime vraiment beaucoup ce coin là, on se sent un peu seul au monde, tout petit face à la nature et aux éléments. Je me souviendrais toujours de ma première visite à Etretat, à la Toussaint. Il avait plu comme jamais, mais les paysages étaient splendides et la météo ajoutait un côté authentique. Bref, j'adore l'atmosphère bretonne et tout ce qui s'y attache.

2010-06-19 13-37-56

Je poursuis toujours mon objectif "vide ta malle de laines" et je me rends compte que ce que j'imaginais comme un vrai Everest se révèle un projet très facile. C'est fou ce que je collectionne comme laine! Il y avait au fond de ma malle une quantité assez conséquante de Cascade 220 Heither coloris 9450 (vert/gris/bleu)., à tel point que je me suis même demandé pourquoi je ne l'avais pas utilisé avant et comment j'avais pu l'oublier comme ça pauvrette! Une recherche rapide dans mes tutos a décidé de l'accord parfait: la Guernsey Wrap de Brooklyn tweed.

1-Guernsey wrap 004

Guernsey est une dépendance de la couronne britannique dans la Manche au large des côtes bretonnes. C'est une île de pêcheurs,  destination rêvée pour des promenades revigorantes le long des sentiers de falaise, pour des flâneries dans les paysages bucoliques de l’intérieur des terres.

La Guernsey wrap s'inspire des motifs des pêcheurs pour recréer un style très anglais, autant vous dire que mon coeur a été conquis tout de suite.

1-Guernsey wrap 006

En ce qui concerne les instructions, c'est d'une pureté sans tâche! Des petits tableaux (3 au total que l'on tricote une ou plusieurs fois et que l'on combine), des conseils précieux et une suite de mailles envers et de mailles endroits. On n'imagine pas une telle simplicité quand on regarde le résultat. C'est ici tout le talent de Jared Flood qui s'exprime.

1-Guernsey wrap 008

J'ai pris tout mon temps pour la tricoter, je l'ai laissée trainer en longueur. Pas par manque de motivation mais plutôt pour faire durer le plaisir, je voulais me l'approprier complètement. J'avais l'impression de "tricoter" une histoire.

Le motif est très harmonieux, et le tricot en lui-même est très enveloppant. C'est exactement ce que je cherchais. Souvent, les écharpes proposées sont très jolies mais faites de dentelles ou de motifs "courants d'air". Bref, pour une frileuse comme moi, je n'y trouvais pas mon compte.

1-Guernsey wrap 009

Avec Guernsey, je suis comblée. Je vais pouvoir rester sur la terrasse le soir à tricoter tout en ayant le cou bien au chaud. Elle me plaît vraiment et va devenir mon écharpe pour l'hiver 2014/2015 !

1-Guernsey wrap 011

Posté par fedou à 10:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15 juillet 2014

Brume sur les calanques - Châle Cameo

Un châle encore, pour parfaire et compléter ma collection déjà bien fournie.Il s'agit de Cameo de Paulina Popiolek disponible ici. Cette créatrice talentueuse réunit dans toutes ses créations facilité et femminité. Les détails sont subtils, les formes gracieuses, les modèles abordables même pour des tricoteuses débutantes.

1-cameo 001Cette fois-ci je me suis tournée vers un châle triangulaire qui associe rayures et dentelle. Toujours dans l'optique de diminuer mon stock de laines, le plus difficile a été de trouver les deux couleurs à associer. Au départ, j'étais partie sur une idée assez audacieuse: le bleu "Flâner dans les calanques" en (Vi)laines bêtises et le vert "Menthe à l'eau" en (Vi)laines gourmandises. Finalement je me suis un peu dégonflée en me disant que je risquais de ne jamais porter un châle aussi pétant.

1-cameo 002

Je suis donc retournée dans ma malle et y ai dégoté deux pelotes de Partner 3,5 couleur "Brume". Ces couleurs douces m'ont rappelé les plages en été entre mer et rochers, en parfait accord avec la saison actuelle.

1-cameo 009

Quand au châle, c'est une pure merveille à tricoter même si les rangs de point mousse peuvent sembler très longs à tricoter vers la fin. J'ai appris une nouvelle technique avec ce nouveau modèle, un petit détail très sympa: les picots! Ils donnent au châle une finition assez originale et lui confèrent toute sa particularité.

1-cameo 004

J'ai dû malheureusement réduire la partie dentelle à cause de la quantité de laine disponible. Du coup, il perd un peu en ampleur. Il reste néanmoins très chaud, doux et enveloppant. Il sera parfait pour cet hiver (et même pour maintenant étant donné le temps de novembre qu'il y a par ici, surtout le matin).

Et du coup, cela me fait un châle en plus et trois pelotes en moins!

Posté par fedou à 19:25 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

03 juin 2014

Pull Perkins Cove

Ce nouveau pattern a été récemment publié dans la collection Sparrow Sans de Quince & co pour promouvoir leur laine 100 % lin Sparrow. Chaque pattern de cette collection est tellement beau que j'ai eu du mal à choisir mon modèle. Puis je me suis dit que je n'avais pas encore tricoté de pull "résillé", avec des petits trous; bref, un pull d'été. J'ai donc jeté mon dévolu sur Perkins Cove.

Perkins cove pullover 002

La Perkins Cove ou "crique de Perkins" se situe dans le Maine, au pied de l'Océan dans le vilalge de Ogunquit, petit village de la Nouvelle Angleterre. C'est d'ailleurs le côté marin qui m'a séduite dans ce pull.

Le motif s'obtient par le jeu de mailles allongées et de mailles à l'endroit. Le jour est discret, mais il faut quand même prévoir un petit débardeur en-dessous, ça reste visible.

Perkins cove pullover 003

Tous les modèles sont présentés dans la couleur "neutre", non teinte. Comme je suis amoureuse de la couleur, et surtout du bleu, j'ai opté pour la couleur 202, une sorte de gris bleuté.

Petit plus pour moi, le lin Sparrow est de fabrication italienne, et pour un premier travail de cette matière, je ne m'attendais pas à ce que le lin soit si moelleux et agréable au toucher, une fois lavé.

1-Perkins cove pullover 008

Un inconvénient quand même, et pas des moindres, le lin est une matière très fine qui s'emmêleen un tour de main ou de bobinoir... J'ai passé presque plus de temps à démêler un écheveau qu'à le tricoter. Ce fut une véritable mise à l'épreuve pour mes nerfs.

Le résultats me plaît beaucoup. La légèreté du lin, la couleur sublime et changeante, la coupe du vêtement. Je suis ravie. Il faudrait juste que le soleil revienne, parce que là, il faut l'admettre, mon petit pull ne peut pas encore sortir du placard !

Perkins cove pullover 006

Posté par fedou à 20:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

23 mai 2014

Instantanés de vie

feathers in the wind 001

feathers in the wind 002

feathers in the wind 004

feathers in the wind 003

feathers in the wind 005

Parfois le soir, on prend le temps de se poser, de profiter de l'instant,de se retrouver... Et cela donne des photos douces et belles empruntes d'une certaine nostalgie. En ce moment, nous sommes un peu bousculés dans notre quotidien, alors une fois à la maison, on recrée notre petit nid entouré de nos chiens. C'est aussi pour cela que nous avons choisi la "vie à la campagne", pour décroher complètement, pour ne pas ramener le stress de la "ville" jusque chez nous. et ça fait un bien fou!

Merci à mon photographe en herbe, qui sait toujours saisir l'instant.

Posté par fedou à 09:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


21 mai 2014

Gilet Feathers in the wind

Après mes dernières vacances, à Noël, je rêvais de pouvoir me retrouver chez moi quelques jours pour me reposer, prendre du temps pour moi, ma maison et mes petits fauves. J'ai profité du mois de mai et de ses ponts pour m'accorder une vraie parenthèse. J'ai mis ce temps à profit pour avancer, commencer et terminer les petites tâches du quotidien que l'on a jamais le temps d'accomplir: vider les placards, tondre la pelouse, prendre soin de mes petites plantes, prendre soin de moi, prendre soin des fauves, préparer des gâteaux...

feathers in the wind 026

J'ai aussi, et surtout, poursuivi dans ma logique de diminution de stock de laines. Mon choix s'est porté sur mes trois écheveaux de The Uncommon Thread Tough Sock couleur Orion que j'avais acheté pendant le salon Aiguilles en fête sur le stand des Petits Points Parisiens.

feathers in the wind 019Je voulais me lancer un nouveau défi: tricoter des motifs un peu élaborés et l'Amoureux m'avait par ailleurs recommandé de tricoter un gilet un peu différent de ce que je fais habituellement, avec une particularité, comme un col montant par exemple.

feathers in the wind 012

feathers in the wind 015Le modèle qui correspondait au mieux à tous ces critères a été pour moi le gilet Feathers in the wind de Joji Locatelli. Même si ce gilet me donne entière satisfaction, j'en ai bavé. J'ai dû recommencer le motif au moins 8 fois. Pourtant les explications sont simples: sous forme de tableau ou de texte, on suit maille par maille et rang par rang le dessin des feuilles. Mais les jetés ne pardonnent pas les erreurs de distraction. Si on se loupe, et que l'on doit défaire un rang, ça devient vite un casse tête chinois de récupérer le bon nombre de mailles... Si je m'étais attelé à ce travail il y a encore quelques mois, j'aurais fini par abandonner; mais cette fois, j'ai résisté! Ce fut long et laborieux, mais j'ai survécu.

feathers in the wind 023Par ailleurs, j'ai trouvé que la laine n'avait pas une bonne prise en main, qu'elle n'était pas facile à travailler, pas très sympa au toucher. Mais une fois en gilet, lavée, bloquée et séchée, elle adopte une douceur et une rondeur plutôt agréables.

Ce gilet me plaît beaucoup, les motifs lui donnent un petit côté original sans que ce soit chargé. La couleur Orion de la laine est très lumineuse et j'aime beaucoup son très léger dégradé. Et pour une fois je suis entièrement conquise par la coupe: le gilet est  prêt du corps, très féminin.

Il faudrait maintenant que je m'attele à des projets plus printaniers mais disons que pour le moment  j'aime vraiment trop tricoté des pièces chaudes qui auront une longue et belle vie avec une frileuse comme moi. Il faudrait peut-être aussi que j'arrête un peu avec ma frénésie des gilets parce que je commence une véritable collection !

feathers in the wind 011

Posté par fedou à 10:30 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

23 avril 2014

Lady Kina

Je suis dans une période "zéro gaspi" (pourvu que ça dure). J'ai entamé il y a quelques semaines un véritable ménage/tri de printemps dans toutes mes affaires, et cela s'applique également à mon stock de laines. Je voudrais, si j'y arrive, ne plus en acheter tant que je n'aurais pas au moins divisé par deux mon stock. C'est assez ambitieux et cela implique une véritable discipline pour une collectionneuse comme moi. Pour le moment, ce n'est pas trop difficile, j'ai trouvé en effet un projet pour chacune de mes laines. Le tout c'est de ne pas tomber dans le "tricot à tout prix", au risque de tricoter des pièces certes avec des laines en stock mais que je ne porterais pas. Cela perdrait tout son intérêt.

Lady Kina 002Mon premier "mariage" a été celui entre une laine merveilleuse: la Malabrigo Rios (3 écheveaux) et un modèle simplissime et néanmoins très sympa le Lady Kina de Manuela. Je cherchais absolument un modèle sans fioriture qui mette le plus en valeur possible les variations de cette laine splendide. Je cherchais également un vêtement de mi-saison, parfait pour mes petits travaux au jardin. Le Lady Kina est une merveille. Il monte très vite (je l'ai fini en une semaine), il est très facile à réaliser et les indications sont limpides.

Lady Kina 007J'ai néanmoins apporté une petite modification au modèle original. En effet, je me suis découverte une passion insoupçonnée pour les boutonnières. Le modèle initial n'en prévoit qu'une au niveau de l'encolure. Je n'ai pas réussi à m'arrêter et j'en ai fait tout du long. Gilet à manches courtes oui, mais avec des boutons (12 pour être très précise, que j'ai dû coudre moi même. Je voulais emmener mon gilet avec moi lundi de Pâques pour faire de la sous traitance auprès de ma mère, mais il n'était pas sec, il a donc fallu s'y coller).

Lady Kina 001La couleur de la laine est sublime. Elle me fait penser aux iris qui éclosent au printemps dans le jardin de mes parents d'un violet intense aux milles variations. Ce gilet est donc plus que parfait pour mon jardinage.

Et avec ça, j'ai trois écheveaux en moins dans ma malle!

Lady Kina 004

Posté par fedou à 19:19 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12 avril 2014

Mon petit coin de ciel bleu.

Je ne vous ferais pas l'affront de vous présenter le châle Color affection de Veera. Il en fleurit autant sur la blogosphère que de pâquerettes au printemps. Pourtant, ce n'était pas gagné pour que je le tricote. Il a fallu l'intervention du destin.

A la base, je ne suis pas très châle. Je me pose toujours la question du comment le porter, et puis je préfère les écharpes, les snoods à la limite; mais les châles formaient pour moi une entité obscure quant à leur utilité. C'est que jusqu'à maintenant je n'étais tombée que sur des châles trop courts, pas assez enveloppants, qui du coup se résumaient à de simples chèches. Et pour moi le châle, pour qu'il soit vraiment utile et donc digne d'être tricoté, il fallait qu'il couvre les épaules et les lombaires, qu'il soit chaud, bref, qu'il devienne le compagnon idéal à la maison. Pour le moment donc, je n'avais pas trouvé le bonheur.

Et puis l'Oisivethé a mis en vente des écheveaux de Juno Alice, en fin de stocks et en fin de série aussi. La rareté de ces laines et leur disparition prochaine m'ont poussé à acheter 3 écheveaux dans un camaïeu de bleu splendide. Je m'étais dit que je tricoterai des chaussettes ou bien des objets de déco...

2014-04-12

Et puis une autre acheteuse à parler de se tricoter le color affection. Après un tour sur Ravelry, j'ai enfin trouvé dans ce châle tout ce que j'attendais. Une longueur conséquente, des couleurs à marier et surtout la garantie d'une douceur et d'une chaleur parfaites grâce à la laine.

Color affection 003

Certaines n'ont retenu de ce châle que les rangées interminables de point mousse. Effectivement, niveau point mousse on est servi (les derniers rangs sont interminables...), mais pas gavé. Parce qu'on change de couleur, parce que j'adore les rayures, parce qu'on voit le projet avancer très vite, et parce qu'à partir de la troisième partie on passe à des rangs raccourcis doublés de rayures qui m'ont tenu en haleine comme jamais.

Color affection 005

Ce châle a eu sur moi un réel effet addictif. A chaque fois que je terminais une rayure, il fallait absolument que je poursuive avec la couleur suivante. Une vraie drogue. Je n'ai pas vu le temps passé avec ce projet, je trouve même qu'il s'est terminé trop vite, et je me retrouve les bras ballants, à la recherche d'un nouveau projet qui puisse rivaliser avec ce petit bijou, mon petit coin de ciel bleu.

Color affection 004

Posté par fedou à 14:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 avril 2014

Projets de gilet

J'ai une vie très difficile, faite de véritables choix cornéliens. Ainsi, à l'approche de la fin de mon projet en cours, je furète sur Ravelry à la recherche de mon prochain tricot. Ce sera un gilet, et c'est la seule chose qui soit sûre. Pour le reste, j'hésite...

DSC_5173_NEF_mediumIcefield

IMG_0533__smaller__medium2Grace

IMG_2885_medium2Heathered

JJF-0701_copy_medium2Sullivan

0081_DSC05127_medium2June's favorite cardigan

 

Posté par fedou à 16:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 mars 2014

Gilet Wyeth / Le triste renoncement

D'habitude, je suis assez méticuleuse; dans la vie comme dans le tricot. Pour le moins, j'établis souvent une marche à suivre: d'abord trouver un joli modèle, de saison, qui me plaise etc... et ensuite seulement trouver la laine en accord parfait avec ce projet.

10004016_10152296290941944_1453235005_n

Pour Wyeth, ce fut tout à fait l'inverse. J'ai d'abord craqué pour cette couleur de laine magnifique "Luster" de chez Madelinetosh en DK. C'est un mélange de vert, marron, beige et crème avec des reflets jaune très légers; une couleur indéfinissable, un peu ancienne, fanée. J'y ai tout de suite vu un pull ou un gilet, sans plus. Je suis donc repartie de l'Oisivethé avec 5 écheveaux sans idée plus précise en tête. Puis, ce fut la quête sur Ravelry. J'avais opté pour un gilet, assez long qui pourrait au moins me suivre tout le printemps et une bonne partie de l'automne, sans boutons.

10003421_10152296625056944_386536985_n

J'ai également demandé l'avis de l'Amoureux. En une soirée, nous sommes tombés d'accord pour que je tricote Wyeth d'Alicia Plummer. J'ai tout de suite flashé sur le motif de flèches, j'ai adoré sa longueur et je crois très franchement que la petite poule rousse sur les photos de présentation a fait le reste!

1964857_10152298088931944_1299084532_n

Le travail s'est très bien déroulé pour le corps; et puis je ne sais pas ce qu'il s'est passé hier, mais j'ai tout gâché... La fatigue peut-être, un manque d'attention et de concentration. Quoi qu'il en soit, j'ai complètement raté le montage de la bordure et j'ai foiré les manches. Hier soir, je croyais encore à un possible rattrapage, mais ce matin, j' ai regardé mon gilet et je crois avoir pris la bonne décision: Ne pas gâcher plus cette laine magnifique, la détricoter, laisser décanter la frustration et trouver un nouveau projet à lui associer!

1970712_10152299607696944_1095504079_n

C'est aussi ça le tricot, on ne réussit pas tout du premier coup (mais ça fait mal au coeur!)

Posté par fedou à 11:20 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,